Intempéries en Allemagne : au moins dix-neuf morts et des dizaines de disparus – Le Monde

Spread the love
  • Yum
Des maisons submergées sur les rives de la rivière à Erdorf, en Allemagne, jeudi 15 juillet 2021.

Pluies diluviennes et inondations ont fait dix-neuf morts et des dizaines de disparus dans l’ouest de l’Allemagne, selon un nouveau bilan établi jeudi 15 juillet par les autorités locales. Le district d’Euskirchen, dans la région de Rhénanie-du-Nord – Westphalie, a annoncé dans la matinée la mort de huit personnes, alourdissant le précédent bilan. De nombreuses personnes sont également portées disparues dans cette région et le land voisin de Rhénanie-Palatinat. Des centaines de pompiers sont mobilisés pour secourir les habitants de plusieurs localités sinistrées.

Le bilan pourrait s’alourdir. Ainsi, dans la commune de Schuld, au sud de Bonn, où six maisons en bord de rivière se sont effondrées, la police dénombre entre 50 et 60 disparus. Quatre personnes sont mortes dans cette localité, où d’autres maisons menacent de s’écrouler, selon la police de Coblence (Rhénanie-Palatinat). Les habitants de la région ont été invités à envoyer à la police des vidéos et des photos à même de fournir des renseignements sur leurs proches disparus.

Plus au nord, dans la région de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, deux pompiers sont morts en intervention, tandis que deux hommes ont été noyés dans leur cave inondée. Dans cette région, la plus peuplée d’Allemagne, 135 000 foyers sont privés d’électricité. Faute de courant, les autorités ont entrepris d’évacuer les près de 500 patients de la clinique de Leverkusen.

L’ouest de l’Allemagne est frappé par des pluies diluviennes, qui ont fait gonfler les rivières, arraché des arbres, inondé les routes et les maisons. Les secours tentent d’évacuer les sinistrés, dont beaucoup se sont réfugiés sur le toit des maisons. Mais de nombreux accès sont bloqués, compliquant les opérations. Les autorités ont appelé les habitants à rester chez eux si possible et à « se déplacer dans les étages supérieurs si nécessaire ».

Deux morts en Belgique

« C’est une catastrophe ! Il y a des morts, des disparus et beaucoup de personnes en danger », s’est alarmée la dirigeante de la région de Rhénanie-Palatinat, Malu Dreyer, dans un message sur Twitter.

Les régions de la Sarre, du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale (nord-est) ont été placées en état d’alerte aux orages. Mardi, c’est la Bavière, dans le sud du pays, qui avait été durement touchée, l’état de catastrophe naturelle ayant même été décrété dans le district de Hof, en raison de routes inondées.

Voisins des régions allemandes les plus touchées, le Luxembourg et la Belgique sont également affectés par les intempéries. Le Luxembourg a déclenché le plan « intempéries » à la suite de fortes précipitations. De nombreuses maisons sont inondées partout dans le pays, et leurs habitants ont été évacués, selon les autorités.

Une grande partie du sud et de l’est de la Belgique s’est réveillée sous l’eau jeudi, notamment dans l’agglomération de Liège, et au moins deux personnes ont été retrouvées mortes victimes des crues liées aux pluies diluviennes, selon les médias, s’ajoutant à un autre décès mercredi.

Le trafic ferroviaire a dû être interrompu en fin de nuit notamment sur l’axe Charleroi-Namur-Liège en raison « d’incidents en cascade » (voies inondées, chutes d’arbres, éboulements de talus, un déraillement), a annoncé le gestionnaire du réseau Infrabel. La paralysie concerne « une grande partie de la Wallonie » (Sud et Est francophone), a précisé une porte-parole d’Infrabel, parlant de situation « inédite » à cette échelle.

Jeudi aucun train Thalys ne circulera entre Bruxelles et l’Allemagne, a par ailleurs rapporté sur son site la société gestionnaire de ces liaisons internationales.

Lire aussi De violentes inondations dans le sud de la Belgique et l’ouest de l’Allemagne ont fait deux morts

Crues et inondations dans l’est de la France

En France, les intempéries touchent également la région Grand-Est. La Meuse, la Meurthe-et-Moselle et les Vosges, où des inondations importantes sont possibles,ont été placées en vigilance orange « crues », prévient Météo-France. Les communes de Briey, Longwy et Longuyon sont touchées par des inondations, a indiqué la préfecture de Meurthe-et-Moselle dans un communiqué.

Les lignes ferroviaires entre Thionville (Moselle) et Luxembourg sont interrompues depuis jeudi matin. « Des suppressions sont aussi à prévoir entre Thionville et Metz suite à l’inondation des installations ferroviaires du réseau luxembourgeois. Le tunnel d’Hagondange est inondé », a annoncé le réseau TER sur Twitter.

La Haute-Saône, la Haute-Marne, le Doubs et le Jura sont en alerte orange « pluie-inondations ». « Sur l’ensemble de l’épisode, les cumuls prévus s’annoncent conséquents, compris globalement entre 50 et 70 mm sur les départements en vigilance orange, et même localement 90 mm sur la Haute-Marne et le Jura. Ces cumuls représentent de trois semaines à un mois de pluie », note Météo France.

Par ailleurs, la circulation fluviale sur le Rhin est interrompue sur la façade est de la France, de Birsfelden, en Suisse, jusqu’à Germersheim, en Allemagne, en passant par Kembs (Haut-Rhin) et Gambsheim (Bas-Rhin), selon le Centre d’alerte rhénan et d’informations nautiques de Gambsheim (Caring).

Le Monde avec AFP

Leave a Reply

%d bloggers like this: