La société chinoise Baidu dévoile un abri pour chats errants, doté d’un portier logiciel refusant automatiquement l’entrée aux autres animaux .A Pékin, le moteur de recherche chinois a construit un abri chauffé, proposant également de la nourriture, et capable de différencier les animaux via l’apprentissage automatique pour ne laisser entrer que les chats. La firme indique que le concept provient d’un de ses employés, Wan Xi, attristé par le sort d’un animal retrouvé caché dans sa voiture un hiver.

Une caméra fixée à l’entrée analyse le félidé, puis serait capable de détecter s’il est porteur de certaines maladies et de savoir s’il est stérilisé. Si le chat est malade ou non stérilisé, l’abri envoie l’information à un groupe de volontaire afin de le prendre en charge. La firme clame que son programme peut reconnaitre 174 types de chats et quatre maladies courantes, dont la stomatite. Selon Baidu, seulement 40% des chats errants de Pékin survivent à l’hiver en moyenne.

Source