Une gardienne de la paix a été tuée dimanche soir au siège de la Police judiciaire parisienne par l’un de ses collègues qui manipulait son arme de service. Une enquête a été ouverte.

INFO EUROPE 1
Tragique accident au siège de la Police judiciaire parisienne. Vers 18h30 dimanche, une gardienne de la paix de 27 ans appartenant à l’unité de garde du “Bastion” a été mortellement touchée à la tête par un de ses collègues, un adjoint de sécurité de 28 ans, qui manipulait son arme de service, selon les informations d’Europe 1. L’homme a été placé en garde à vue, indiquent des sources concordantes.

Le drame s’est déroulé près de l’accueil du 36, rue du Bastion, le nouveau siège de la police judiciaire parisienne, dans le 18ème arrondissement de Paris.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour homicide involontaire. L’enquête a été confiée à l’inspection générale de la police nationale (IGPN), la “police des polices”.