INFOGRAPHIES. Élection américaine : minorités, CSP, genres… Comment les Américains ont voté en 2020 – franceinfo

Spread the love
  • Yum

Alors que le nom du vainqueur de la présidentielle américaine n’est pas encore connu, les sondages de sortie des urnes éclairent sur les préférences des électeurs, selon leur catégorie sociale, leur genre ou encore leur origine, puisque les statistiques ethniques sont autorisées aux Etats-Unis. Tour d’horizon des données révélées par l’institut de sondage Edison Research pour le New York Times*.

Les femmes toujours plus démocrates

D’une élection à l’autre, certains constats ne changent pas. Comme en 2016, les femmes se sont majoritairement tournées vers le Parti démocrate cette année. L’électorat féminin a voté à 56% pour Joe Biden. En 2016, 54% des femmes avaient préféré Hillary Clinton. L’électorat masculin est plus partagé : 49% des hommes ont voté pour Donald Trump et 48% pour Joe Biden. Le reste des électeurs masculins s’étant tourné vers des candidats indépendants.

Les minorités ethniques séduites par Joe Biden

Les sondages montrent aussi un vote toujours aussi clivé entre l’électorat blanc et les minorités. Le premier a largement voté pour le président sortant : à 57%. Un pourcentage équivalent à celui des sondages de 2016 : 58% des électeurs blancs interrogés avaient choisi Donald Trump il y a quatre ans. À l’inverse, les minorités se sont majoritairement tournées vers Joe Biden. Le candidat démocrate est soutenu cette année par 87% des électeurs noirs interrogés, 66% des électeurs hispaniques et 63% des électeurs asiatiques. Des chiffres comparables à ceux réalisés par Hillary Clinton en 2016.

Le vote LGBT moins acquis à la cause des démocrates

L’électorat LGBT, lui, s’est en revanche moins tourné vers le candidat démocrate qu’en 2016. Au total, 61% des électeurs gays, lesbiens ou transgenres disent avoir mis un bulletin Joe Biden dans l’urne alors qu’Hillary Clinton avait séduit 78% de cet électorat quatre ans plus tôt.

Joe Biden fait recette chez les jeunes

62% des moins de 30 ans déclarent avoir choisi le candidat démocrate. C’est beaucoup plus qu’en 2016 : 55% des jeunes avaient choisi Hillary Clinton. Contrairement à ce qui avait été annoncé, la crise du Covid-19 ne semble pas avoir particulièrement influencé le vote des seniors. Ainsi, 51% des électeurs de plus de 65 ans disent avoir voté pour le président sortant. Ils étaient 53% en 2016.

Les grandes villes boudent toujours Donald Trump

Parmi les résidents de villes de plus de 50 000 habitants interrogés, 60% disent avoir voté pour le candidat démocrate. Un chiffre équivalent à 2016 (59%). 54% des habitants de zones rurales ont préféré Donald Trump. C’est presque dix points de moins qu’en 2016 (62%).

Les riches préfèrent Donald Trump

Le candidat républicain a, en revanche, pu compter sur le soutien des Américains les plus riches. Parmi les électeurs interrogés, ceux dont le revenu familial annuel dépasse 100 000 dollars ont voté à 54% pour Donald Trump. Joe Biden a, pour sa part, fait recette dans les foyers les plus modestes. 57% des électeurs vivant dans un ménage où le revenu annuel est inférieur à 50 000 dollars ont préféré le candidat démocrate.

* Sondage réalisé le jour de l’élection, à la sortie des urnes, dans 700 bureaux de vote, auprès de plus de 100 000 électeurs par l’institut de sondage Edison Research.

Leave a Reply

%d bloggers like this: