Indonésie : ce que l’on sait sur le crash du Boeing 737 – Le Parisien

Spread the love
  • Yum

Samedi peu après 14h40 (8h40, heure française), un Boeing 737-500 de la compagnie Sriwijawa Air a disparu des radars quelques minutes après son décollage de la capitale indonésienne Jakarta.

Cinquante passagers, dont dix enfants, six membres d’équipage volant comme passagers et se trouvaient à son bord. L’avion était attendu à Pontianak. L’appareil met normalement 90 minutes pour accomplir le vol entre Jakarta et Pontianak.

Ce qu’il s’est passé

L’aéronef survolait la mer de Java quand les contrôleurs aériens ont perdu sa trace. Selon les données du site Internet FlightRadar24, l’appareil a atteint une altitude de près de 11 000 pieds (3 350 m) avant de chuter à 250 pieds. Il a alors perdu le contact avec la tour de contrôle. « Le vol Sriwijaya Air flight SJ182 a perdu plus de 10 000 pieds en moins de quatre minutes après son départ de Jakarta », a précisé le site aéronautique sur son fil Twitter officiel.

Des pêcheurs qui se trouvaient près du site, cités par CNN Indonesia et d’autres médias locaux, ont dit avoir entendu au moins une explosion au moment de l’accident, ce que les autorités n’ont pas confirmé. Pour l’instant, cet événement n’a trouvé aucune explication officielle, ce qui favorise les thèses fantaisistes sur les réseaux sociaux. Le président de l’Assemblée consultative du peuple indonésien, Bambang Soesatyo, a invité le public à ne pas spéculer sur la tragédie, par respect pour les familles.

Ce Boeing 737 volait depuis 26 ans, il n’appartient pas à la génération des modèles que l’avionneur américain a dû clouer au sol après deux tragédies, dont l’une en Indonésie avec 188 personnes à bord.

Les boîtes noires localisées dimanche

La marine indonésienne a détecté en milieu de journée des signaux de l’une des boîtes noires de l’appareil. Puis, à 16h10, heure locale (10h10, heure française), les autorités ont annoncé que les deux enregistreurs de bord avaient été localisés.

« Nous espérons pouvoir les récupérer bientôt », a déclaré le chef militaire Hadi Tjahjanto, sans donner d’estimation de délai. Elles se trouveraient 75 pieds de profondeur, environ 23 mètres.

D’intenses recherches en mer de Java

Des pêcheurs interrogés sur la chaîne de télévision Kompas ont dit avoir trouvé des débris dans la zone des 1 000 îles, au large de la capitale. La compagnie low cost et les autorités indonésiennes ont lancé de larges investigations. Des centaines de membres des services de secours, de la marine, dix navires de guerre, des hélicoptères et des plongeurs sont mobilisés. Sur au moins trois sites, des plongeurs ont placé des bouées orange et des sonars pour localiser le fuselage, selon une journaliste de l’AFP sur place.

Des débris et des morceaux de corps retrouvés

Avant que les boîtes noires ne soient retrouvées, les efforts de recherche avaient permis de mettre la main sur un pneu d’avion et le pantalon rose d’un enfant. Des morceaux de corps ont malheureusement aussi été retrouvés au large de Jakarta.

« Ce matin nous avons reçu deux sacs, l’un avec des objets appartenant aux passagers et l’autre avec des morceaux de corps », a indiqué le porte-parole de la police Yusri Yunus. La police « travaille sur les identifications », a-t-il précisé.

Newsletter L’essentiel du matin

Un tour de l’actualité pour commencer la journée

Un morceau de métal tordu peint aux couleurs bleu et rouge de Sriwijaya Air ne permet plus de douter sur l’issue tragique de la perte d’altitude de l’avion. La police a demandé aux familles de fournir des informations telles que des dossiers dentaires et des échantillons d’ADN pour aider à identifier les corps.

Leave a Reply

%d bloggers like this: