Inde : un avion fait une sortie de piste meurtrière lors de son atterrissage dans l’Etat du Kerala – Le Monde

Spread the love
  • Yum
Une des passagères blessées lors de l’atterrissage d’un avion dans l’Etat du Kerala, en Inde, le 7 août 2020.

Au moins 17 personnes ont été tuées et 15 grièvement blessées lorsqu’un avion de ligne a quitté la piste après avoir atterri sous une pluie battante dans le sud de l’Inde, a fait savoir un haut gradé de la police locale, Abdul Karim, vendredi 7 août. Plus d’une centaine de personnes ont été blessées au total, selon les autorités.

« Nous craignons que le bilan humain n’aille en s’aggravant. L’opération de sauvetage est terminée. Nous récoltons et trions désormais les affaires et les objets de valeur des personnes autour du tarmac », a ajouté Abdul Karim.

Selon la compagnie, le Boeing 737 transportait 191 personnes, équipage inclus, et reliait Dubaï à Kozhikode, dans l’Etat indien de Kerala (sud).

L’avion a dépassé le bout de la piste et dévalé une pente d’une hauteur de 10 mètres, selon le ministère de l’aviation. Un porte-parole d’Air India Express a confirmé que l’avion semblait avoir roulé au-delà de la piste. D’après l’agence de régulation de l’aéronautique DGCA, l’appareil « est tombé dans la vallée et s’est brisé en deux ».

Des images télévisées montrent des portions de fuselage déchiquetées, entourées par les équipes de secours qui les arrosent d’eau dans le noir. Aucun signe d’incendie n’est visible, mais les opérations sont compliquées par la pluie.

Les secours ralentis par la pluie

Un député de l’Etat a affirmé que le pilote avait péri dans l’accident, tandis que les médias évoquaient des dizaines de passagers hospitalisés, dont plus d’une vingtaine dans un état critique. Des dizaines d’ambulances ont été mobilisées sur le lieu du drame, selon les médias.

Air India Express a précisé dans un communiqué qu’« aucun incendie n’avait été signalé au moment de l’atterrissage » de l’avion. Le Boeing accidenté était un des dizaines d’avions qui, ces dernières semaines, ont rapatrié des milliers d’Indiens bloqués par la pandémie à l’étranger, notamment dans les pays du Golfe.

« La pluie (…) complique [la situation] », a précisé un responsable des secours sous couvert d’anonymat. Des images télévisées montraient des secouristes travaillant dans le noir et arrosant d’eau l’épave de l’avion. Des pluies torrentielles tombent sur le Kerala depuis plusieurs jours. Les secours craignent qu’une cinquantaine de personnes soient encore coincées dans les décombres d’habitations emportées par un glissement de terrain. Au moins 15 personnes, dont deux enfants, y ont péri vendredi dans un glissement de terrain provoqué par la pluie.

Le premier ministre indien, Narendra Modi, a exprimé ses condoléances sur Twitter. « Mes pensées sont avec ceux qui ont perdu des êtres aimés. Que les blessés se remettent vite (…) Les autorités sont sur place, apportant toute l’aide possible aux victimes », a-t-il écrit. Le premier ministre pakistanais Imran Khan s’est dit attristé par « la perte de vies innocentes ».

Le dernier accident aérien grave en Inde remonte à 2010, lorsqu’un Boeing 737-800 d’Air India Express reliant Dubaï à Mangalore avait dépassé la piste et explosé, faisant 158 morts. Huit personnes avaient survécu.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi L’Inde boucle sa réforme de l’aviation civile

Le Monde avec AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *