Le coq trônait en haut de la flèche, qui s’est effondrée pendant l’incendie. — Ludovic MARIN / AFPAvant l’incendie, il trônait tout en haut de la flèche, à 90 mètres du sol. Le coq de la flèche de Notre-Dame de Paris a été retrouvé ce mardi dans les décombres, a déclaré à l’AFP un porte-parole du ministère de la Culture.

Il est un peu cabossé, mais il n’a pas disparu. C’est un restaurateur qui l’a retrouvé, dans les décombres ce mardi, au lendemain de la chute de la flèche, endommagée par l’incendie de la cathédrale. Avec preuve à l’appui : deux photos du coq ont été postées sur Twitter dans les bras de son bienfaiteur. Il est « vraisemblablement restaurable », indique-t-on au ministère de la Culture.

Il abritait trois reliques

« Malheureusement le coq a fondu », déplorait encore mardi matin Patrick Palem, ex-PDG de la Socra, l’entreprise de Marsac-sur-l’Isle (Dordogne) chargée de restaurer 16 statues de cuivre entourant la flèche. Hasard incroyable, elles avaient été déplacées jeudi dernier pour rénovation.

Le coq de la flèche devait, lui, être décroché en juin pour rejoindre à son tour les ateliers de la Socra. Ce coq, en cuivre repoussé, abritait selon l’Eglise des reliques de Sainte-Geneviève et Saint-Denis, ainsi qu’un fragment de la couronne d’épines du Christ, censées protéger les Parisiens. « Comme, il est enfoncé, on n’a pas encore pu vérifier si les reliques s’y trouvent encore », a précisé une source du ministère de la Culture au Parisien.

Société

Incendie à Notre-Dame de Paris: «Nous rebâtirons la cathédrale d’ici cinq années», espère Emmanuel Macron

Paris

Incendie à Notre-Dame de Paris: «Tout ce qui est à l’effigie de la cathédrale se vend aujourd’hui»

Culture

Incendie à Notre-Dame de Paris: Dégâts, durée des travaux, coûts… Les questions autour de la reconstruction de la cathédrale

424 partages