Il y aurait plus de cent millions d’Apple Watch utilisées dans le monde

Spread the love
  • Yum

Il y aurait plus de cent millions d’Apple Watch actives sur les poignets du monde entier. Ce chiffre ne provient pas d’Apple, qui ne donne plus ce genre d’informations précises dans ses communications, mais de l’analyste Neil Cybart qui détaille ses recherches sur son blog Above Avalon. Selon lui, ce chiffre symbolique a été atteint courant décembre 2020, période toujours faste pour la montre connectée.

Évolution du nombre d’Apple Watch actives depuis la sortie de la première montre connectée d’Apple en 2015.

Si ce chiffre est fiable, cela voudrait dire que 10 % d’utilisateurs actifs d’iPhone dans le monde portent une Apple Watch. C’est un chiffre très élevé et qui l’est encore plus aux États-Unis où, d’après les données de Neil Cybart, pas moins de 35 % des utilisateurs d’iPhone ont aussi la montre d’Apple. Un taux de pénétration qui ferait rêver tous les créateurs de montres connectées sur le marché, mais qui est certainement loin d’être le niveau maximal pour Apple.

Évolution de la part d’utilisateurs d’iPhone qui sont aussi des utilisateurs d’Apple Watch.

L’analyste note que la croissance de l’Apple Watch n’est pas régulière depuis la sortie de la première génération, elle continue au contraire d’accélérer année après année. Il n’y a pas de raison selon lui que cette tendance disparaisse dans les prochaines années, puisque la montre continue d’avoir de nombreux arguments en sa faveur. Tout récemment, l’ajout de la possibilité de déverrouiller un iPhone grâce à sa montre quand on porte un masque va sans doute attirer de nouveaux utilisateurs en cette période de pandémie :

Neil Cybart liste les points forts de l’Apple Watch et son intégration à l’écosystème du constructeur est logiquement en bonne place. Si vous avez testé les bêtas d’iOS 14.5 et de watchOS 7.4, vous avez pu constater à quel point cette fonction supplémentaire se révèle vite indispensable et pourrait convaincre d’autres utilisateurs d’iPhone. Si le taux d’adoption dans le monde entier était le même qu’aux États-Unis, cela ferait 350 millions d’Apple Watch actives, mais le potentiel de la montre est même plus large que cela.

En rendant sa montre connectée moins dépendante d’un iPhone, Apple agrandit mécaniquement son marché potentiel. C’est le cas avec watchOS 7 qui ajoute la configuration familiale pour que les plus petits ou plus âgés au sein d’une famille puissent porter la montre sans avoir d’iPhone pour autant. La montre pourrait aussi renforcer encore son rôle de suivi de santé et servir d’identification dans de nouveaux domaines, ce qui améliorerait aussi son attrait.

En bref, Neil Cybart considère que l’avenir de l’Apple Watch est toujours aussi brillant et que l’on peut compter sur une croissance continue pendant encore plusieurs années.

Leave a Reply

%d bloggers like this: