Huawei s’est imposé comme le deuxième plus gros fabricant de smartphones au monde, juste derrière Samsung. Et d’ici quelques semaines, la dernière mise à jour de l’interface EMUI 9.0 va être déployée sur certains modèles de la gamme, accompagnant la mise à jour Android Pie 9.0.

Seulement voilà, cette mise à jour s’accompagne d’une mauvaise surprise pour une partie des utilisateurs d’Android, qui apprécient les possibilités de personnalisation propres au système d’exploitation. Le géant chinois a en effet pris la décision de bloquer sur les appareils chinois l’installation de launchers tiers. Les raisons de cette décision évoquées par Huawei sont la performance et la sécurité des appareils.

En effet, la Chine semble être touchée par une multitude de launchers malfaisants pouvant dégrader l’expérience utilisateur, voire endommager le téléphone. Beaucoup de clients seraient touchés par des launchers intégrant des adwares ou des bloatware, ayant un impact considérable sur les performances et l’autonomie des appareils. Les futurs utilisateurs chinois ont intérêt à être sûrs d’apprécier l’interface EMUI 9.0 avant d’acheter un appareil de la marque.