Huawei, premier vendeur de smartphones 5G en 2019

Spread the love
  • Yum

Huawei, premier vendeur de smartphones 5G en 2019

Huawei se hisse au top en ce qui concerne les ventes de smartphones 5G. Le constructeur chinois s’est ainsi imposé en 2019 comme le premier fournisseur mondial de téléphones 5G, avec près de 7 millions d’appareils livrés, soit une part de marché d’environ 37 %, comme le relève le cabinet d’étude Strategy Analytics. La firme de Shenzhen est talonnée par Samsung, à la deuxième place, avec 6,7 millions de téléphones 5G, soit une part de marché d’environ 36 %. Au total, 19 millions de téléphones 5G ont été vendus dans le monde en 2019, fait savoir le cabinet d’études.

« La demande de smartphones 5G est plus élevée que ce que beaucoup attendaient », fait observer Ken Hyers, directeur de Strategy Analytics. « La concurrence féroce des vendeurs en Chine et les subventions importantes des opérateurs en Corée du Sud ont été les principaux moteurs de la demande de 5G. D’autres régions, comme les Etats-Unis et l’Europe, sont à la traîne par rapport à l’Asie, mais nous pensons qu’elles devraient combler l’écart dans le courant de l’année ».

Il faut dire que la Chine s’impose aujourd’hui comme le véritable eldorado pour les fabricants des quelques modèles de smartphones 5G d’ores et déjà sur le marché. A ce titre, force est de reconnaître que Huawei a pris la tête des ventes d’appareils 5G car c’est lui qui a vendu le plus d’appareils en Chine. Et ce, malgré l’interdiction de vendre des smartphones aux Etats-Unis. Son compatriote Vivo occupe en 2019 la troisième marche du podium des plus gros vendeurs de smartphones 5G avec une part de marché d’environ 11 %, pour 2 millions d’appareils distribués. Suivent Xiaomi, avec une part de marché d’environ 6 % et 1,2 million d’appareils distribués, et LG, avec une part de marché de 5 % et 900 000 appareils vendus.

publicité

Une concurrence féroce sur le marché européen

Bien que Huawei occupe la première place des plus gros vendeurs de smartphones 5G, ses expéditions en Europe ont chuté au quatrième trimestre en raison des effets de la guerre commerciale à laquelle se livrent Pékin et Washington, comme le relève une étude de Kantar. La part de marché combinée de Huawei et de Honor, sa marque de milieu de gamme, est tombée à 16 % en glissement annuel au quatrième trimestre, soit une baisse de 4 %. Son concurrent Xiaomi a connu une forte hausse de 7 % en glissement annuel pour atteindre une part de 14 %.

Pendant ce temps, la part de marché de Samsung est restée stable en Europe et n’a connu qu’une faible augmentation aux Etats-Unis. Alors que la part de marché de Samsung aux Etats-Unis n’a que légèrement augmenté, le géant technologique sud-coréen a vu sa gamme de modèles vendus dans le pays changer radicalement au cours de l’année 2019, sa série Galaxy A de milieu de gamme représentant aujourd’hui plus d’un tiers de ses ventes. Les ventes de Galaxy Note sont restées relativement robustes, mais les appareils de la série Galaxy S ont commencé à perdre du terrain face à leur cousin moins cher de la série A en 2019, a fait savoir Dominic Sunnebo, directeur mondial de Kantar.

Bien qu’Apple n’ait pas sorti d’appareil 5G en 2019, la firme californienne a connu la plus forte croissance au quatrième trimestre parmi tous les fabricants de smartphones. L’iPhone 11 a représenté environ 10 % de tous les smartphones vendus en Europe et aux Etats-Unis au cours du trimestre, soit le double de son prédécesseur, l’iPhone XR, un an plus tôt. La nouvelle famille iPhone 11 a fourni 50 % des ventes totales de smartphones de Cupertino au quatrième trimestre, soit une hausse de 36 % par rapport à la famille iPhone X.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *