Le Huawei P30 aurait droit au Kirin 990, selon Gizmochina. Le procédé de fabrication 7 nm est réutilisé. Le processeur est couplé à un modem 5G pour permettre au smartphone de se connecter au réseau mobile de nouvelle génération. La sortie du flagship est prévue dans le courant du premier trimestre 2019.

huawei P30 kirin 990

Crédit : concept Huawei P30 / YouTube TechConfigurations

Huawei est sur le pied de guerre et après avoir sortie son excellent Mate 20 Pro que nous avons pu tester, voilà qu’un autre appareil encore plus haut de gamme fait parler de lui. En effet, selon Gimzochina un nouveau SoC serait actuellement en préparation. Des sources proches des chaînes de production du sous-traitant du constructeur, TSMC, mentionnent que la firme testerait le SoC Kirin 990. Chaque test aurait un coût très élevé de 25,35 millions d’euros environ (200 millions de yuans).

Huawei P30 : compatible 5G et moins énergivore, sortie début 2019

Le Kirin 990 adopte le même procédé de fabrication que le puissant SoC Kirin 980 en 7 nm que nous avions découvert officiellement lors de l’IFA 2018. Celui-ci se distingue par la présence d’un modem 5G, le Balong 5000. Les fabricants mettent tout en oeuvre pour sortir les premiers smartphones compatibles avec le réseau de prochaine génération. Alors que celui-ci n’est pas encore déployé, en tout cas en France. Le Kirin 990 consommerait 10% d’énergie en moins que son prédécesseur.

Nous ne connaissons pas toutes les caractéristiques de ce SoC, mais il semble clair qu’il sera plus performant que le Kirin 980 embarqué dans le Mate 20 Pro. Aucun smartphone n’est mentionné par la source, pourtant le fait qu’il puisse être commercialisé au premier trimestre 2019 coïncide étrangement avec l’arrivée d’un smartphone de la marque. Le Huawei P30 dont la sortie est prévue justement début 2019. Ce n’est pas dans les habitudes de la marque de remplacer aussi rapidement une nouvelle génération de SoC par une autre. Les pincettes sont donc évidemment de rigueur.

Cependant, on peut tout à fait envisager que le constructeur souhaite conserver le leadership en maintenant un haut niveau de performances sur les terminaux haut de gamme proposés dans son catalogue. Huawei n’a rien confirmé pour le moment. En général, le constructeur a pris pour habitude de présenter ses nouvelles solutions en grande pompe avant même le lancement d’un nouveau flagship. En octobre 2018, nous apprenions que le Huawei P30 va bénéficier de 12 Go de RAM. Si les choses se confirment, ce sera le premier appareil à en profiter avec le Galaxy S10.