HP Reverb G2 : Les premiers tests du casque VR sont décevants

Spread the love
  • Yum

C’est l’événement de cet automne en réalité virtuelle, la sortie du nouveau casque VR pour PC, le HP Reverb G2. Conçu en collaboration avec Microsoft et Valve, il a sur le papier, de nombreux atouts pour s’imposer sur le marché.

Les premiers casques commencent à arriver un peu partout dans le monde pour les premiers à l’avoir précommandé. En France, c’est en revanche toujours le flou artistique puisque le seul revendeur, LDLC, après nous avoir annoncé une réception fournisseur la semaine dernière, n’a plus aucune visibilité de date…

HP n’ayant pas non plus répondu favorablement à nos sollicitations pour pouvoir prendre en main le casque, nous nous tournons donc vers nos confrères anglophones qui commencent à publier leurs tests du HP Reverb G2. Et contrairement à ce que nous avions espéré, le bilan ne semble loin d’être parfait pour un casque vendu à partir de 629€ (sans les contrôleurs).

Il y a 3 jours, c’est le très sérieux site High-Tech américain Tom’s Hardware qui publiait en premier son test du Reverb G2. Une note de 3.5/5 seulement a été donnée au casque. A titre de comparaison, ce même site avait attribué la note de 4.5/5 à l’Oculus Quest 2 il y a quelques semaines. Voici la conclusion de ce test avec les points forts et points faibles

Le HP Reverb G2 est un casque très confortable avec un son et une clarté d’affichage fantastique. Le champ de vision est plus étroit que nous le souhaiterions, mais ce n’est pas un facteur décisif. La vraie tragédie concerne le tracking. 

Le suivi Windows Mixed Reality de Microsoft était le talon d’Achille du premier casque HP Reverb, et c’est malheureusement toujours le défaut fatal ici. C’est la seule raison pour laquelle nous ne pouvons pas recommander ce casque, sauf si vous voulez juste un HMD sans contrôleurs de mouvement.

+ Poids léger
+ Excellent audio
+ Matériaux antimicrobiens
+ Résolution d’affichage incroyable

– Le suivi est une énorme déception
– Champ de vision étroit
– Certains composants semblent bon marché

Autre site et autre test, celui de nos confrères du site spécialisé UploadVR qui a été publié hier. Voici également la conclusion qui pointe les mêmes défauts mais qui semble les relativiser par rapports aux qualités. Le testeur semble tout de même déçu par rapport à la promesse.

C’est le grand écart pour le HP Reverb G2 . L’écran incroyable, le son d’une netteté remarquable et le design confortable l’emportent largement sur bon nombre de ses défauts, comme l’ergonomie du contrôleur et une association avec la plate-forme Windows MR presque morte. 

En ce qui concerne l’expérience sensorielle pure, le kit se démarque de la concurrence, offrant une réalité virtuelle cristalline qui vous permettra de voir les applications PC sous un tout nouveau jour.

Cependant, des problèmes de suivi de contrôleur s’avèrent être une épine dans le pied du Reverb G2, en particulier pour un appareil destiné aux passionnés. Nous pouvons espérer voir arriver des mises à jour qui améliorent ce point, mais dans l’état actuel des choses, je soupçonne que ce point suffira à décourager de nombreux passionnés de VR hardcore qui avaient espéré remplacer leurs Rifts, Vives ou Index par cette version.

Même si vous êtes prêt à ignorer ces problèmes pour éviter de configurer des stations de base SteamVR, le Reverb G2 fait face à une concurrence très féroce. Pour la moitié du prix du G2, l’Oculus Quest 2 offre un meilleur suivi, un accès aux mêmes jeux et disposede son propre écosystème autonome et exclusif avec une configuration de fil plus simple pour PC VR. Le G2 est toujours le meilleur appareil en termes de clarté et d’audio, mais le Quest 2 n’en est pas si loin et Facebook s’attaque déjà au problème de compression d’image sur Oculus Link. 

En fonction de vos priorités, cela pourrait suffire, mais le HP Reverb G2 est loin de devenir la nouvelle expérience VR haut de gamme.

Leave a Reply

%d bloggers like this: