Hommage à Samuel Paty: ce qui est prévu dans les écoles ce lundi et dans les semaines à venir – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Les élèves français font ce lundi leur rentrée après les vacances de la Toussaint et participeront en fin de matinée à un hommage national et solennel au professeur assassiné le 16 octobre dernier.

Deux semaines après l’assassinat de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine, l’ensemble des élèves français du primaire et du secondaire rendront hommage ce lundi au professeur d’histoire-géographie retrouvé décapité devant son lycée.

Dans chaque établissement, une minute de silence est organisée à 11h15, après la lecture de la lettre de Jean Jaurès aux instituteurs du 15 janvier 1888, “de préférence dans les salles de classe, et si les conditions sanitaires le permettent, dans la cour de l’établissement”, a précisé Jean-Michel Blanquer.

Le temps d’échange entre chaque instituteur et ses élèves autour des valeurs de la Réublique et de l’école qui devait initialement avoir lieu ce lundi pourra désormais se tenir à la convenance des établissements dans le courant du mois de novembre.

Cette “séquence pédagogique nationale” doit avoir pour objectif de “réaffirmer la force des valeurs de la République que sont la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité, ainsi que le rôle irremplaçable de l’École au cœur de la République et dans la transmission de ses valeurs”, indique une note d’appui adressée aux professeurs par l’Éducation nationale. Voici ce que préconise le ministère.

• À l’école maternelle

Dans les écoles maternelles, les instituteurs sont invités ce lundi à “accorder une attention et une disponibilité toutes particulières à chaque élève dès son arrivée” afin d'”apaiser de possibles inquiétudes liées à ce contexte dramatique”, indique la note du ministère.

En moyenne et petite section, il s’agit de donner du sens à la présence des élèves en classe en les amenant à comprendre le rôle de l’école et de l’enseignant, sans insister trop fortement sur la particularité de cette matinée”.

En grande section, le ministère recommande aux instituteurs de “présenter au préalable le déroulement de la matinée afin que les élèves en comprennent la particularité”. Les élèves de maternelle ne participeront toutefois pas directement à la minute de silence mais se verront proposer “un temps calme de rassemblement” dans leur classe.

“Il est possible que les élèves de l’école maternelle évoquent spontanément en classe le drame survenu”, note le ministère. “Avec des élèves de moins de 6 ans, il est préférable que les adultes en restent à une information simple: dire que ce qui vient de se passer est grave pour tout le pays, que cela les touche et les émeut aussi. Surtout, les enfants doivent comprendre que les adultes sont là pour les protéger et s’organisent pour que chacun vive en paix et en sécurité.”

• À l’école élémentaire

Du CP au CM2, les élèves seront également accueillis ce lundi matin dans leur classe habituelle par leur professeur qui leur expliquera “les raisons de cette matinée particulière et les étapes de son déroulement”. Ils participeront quant à eux à la minute de silence.

“Cette rentrée n’est pas une rentrée comme les autres”, propose le ministère en guise de propos introductif. “Nous sommes tous réunis au même moment dans toutes les écoles de France pour rendre hommage à un professeur. Son nom est Samuel Paty, il a été tué le 16 octobre 2020 par quelqu’un qui refusait ce que nous apprenons à l’école.”

Pour le temps d’échanges à organiser dans chaque classe ce lundi ou dans le courant du mois, il s’agira d’organiser “une activité pédagogique adaptée à l’âge des élèves visant si possible une production collective de classe” afin de “libérer la parole” et d’amener les élèves à “prendre conscience de l’importance de l’école”. Le ministère de l’Éducation nationale propose à ce titre aux enseignants une liste de vidéos – parmi lesquelles un message de l’ancien garde des Sceaux Robert Badinter ou un autre de footballeurs de l’équipe de France – et de documents pédagogiques.

• Au collège et au lycée

Les élèves rentreront ce lundi en classe aux horaires habituels. Avant la cérémonie d’hommage en fin de matinée, les enseignants pourront évoquer l’assassinat de Samuel Paty et répondre aux questions immédiates des jeunes, avant “le visionnage d’une vidéo ou la lecture d’un texte” au choix du professeur – le ministère propose une sélection de 16 documents, parmi lesquels des textes de Jean Jaurès, Albert Camus, Andréé Chedid ou Hannah Arendt.

Avant 11 heures, il s’agira de rappeler aux élèves le sens de la minute de silence, ses modalités et le comportement exemplaire à adopter”. Un temps d’échange sur les valeurs de la République et de l’école devra également être organisé ce lundi ou dans le courant du mois de novembre, afin de faire mesurer aux élèves “le rôle de l’éducation et des professeurs dans leur construction de futurs adultes et de leur faire prendre conscience de l’importance des libertés fondamentales, notamment de la liberté d’expression”.

“La matinée du 2 novembre ne doit pas constituer une matinée isolée, mais s’inscrire dans la perspective d’une formation aux valeurs de la République, qui passe notamment par les cours d’enseignement moral et civique, et implique tous les professeurs et l’ensemble des adultes de l’établissement”, souligne l’Éducation nationale.

Mélanie Rostagnat Journaliste BFMTV

Leave a Reply

%d bloggers like this: