Apple fait grand cas du cardiofréquencemètre de sa montre connectée, et il est vrai que bon nombre de fonctions de suivi de l’activité physique reposent sur ce capteur essentiel. Mais le constructeur a un peu loupé le coche au niveau de la complication de l’app Rythme cardiaque, qui se révèle n’être qu’un simple raccourci. La complication de l’application Heart Analyzer est autrement plus complète, puisqu’elle affiche le pouls relevé par l’app ainsi que les fréquences minimum et le maximum.
Capture de gauche : la complication grand format sur le cadran Infographie modulaire affiche un graphique des derniers relevés. Capture de droite : la complication Rythme cardiaque (en bas à droite) ne contient aucune information. Ce n’est pas le cas des complications d’Heart Analyzer, en bas à gauche et au milieu à droite.
Heart Analyzer mesure le pouls en continu quand l’app est affichée sur l’Apple Watch (une fonction qui peut être désactivée d’un appui Force Touch).
L’app watchOS permet également de consulter l’activité cardiaque mesurée pendant les activités sportives. Sur l’Apple Watch, Heart Analyzer ne manque pas d’atouts, surtout si on consulte en plus l’app iOS et sa myriade de graphiques et d’informations (hélas, tout est en anglais). On a tout de même repéré quelques bugs, des crashs ou encore un affichage à l’envers du sens choisi sur la montre.
L’application étant gratuite, rien n’empêche de la tester. Les fonctions de base ne coûtent rien, mais on peut aller plus loin en débloquant des fonctionnalités supplémentaires via des achats intégrés (à partir de 2,29 €).

Leave a Reply