HBO Max atteint 28,7 millions d’abonnés au troisième trimestre

Spread the love
  • Yum

8,9 millions d’activations au troisième trimestre

HBO Max a réalisé 8,9 millions d’activations au cours du troisième trimestre 2020 contre 4,14 au cours du deuxième trimestre, permettant au service OTT de WarnerMedia d’atteindre 28,7 millions d’abonnés. 25,1 millions d’utilisateurs de HBO Max résultent des accords de distribution de WarnerMedia avec Comcast, DirectTV, Hulu, Charter, Verizon sachant que HBO Max n’a toujours pas trouvé d’accord avec les devices mobiles Roku et Fire d’Amazon qui représentent la majeure partie du parc américain. Le solde de 3,62 millions d’abonnés correspond aux abonnés directs de la plateforme, en croissance de 650.000 sur le troisième trimestre. Plusieurs médias soulignent que les chiffres de AT&T doivent être lus avec précaution : en effet AT&T met en avant les activations trimestrielles de son service de streaming, mais la plus grande partie de ces activations est liée à un abonnement HBO (via leur abonnement de Pay TV ou de téléphonie mobile) pour des clients qui ne sont pas encore inscrits à HBO Max et n’ont donc pas activé et visionné de programmes sur la plateforme SVOD. 

2 milliards de dollars de budget

Au total, AT&T revendique une base abonnés totale de 38,03 millions d’abonnés pour HBO et HBO Max aux Etats-Unis, alors que son objectif était de 36 millions à fin décembre. Au niveau mondial, HBO et HBO Max comptent 57 millions d’abonnés dans le monde à fin septembre. Cette stratégie de conquête et de remodelage de l’offre de HBO ne s’est pas faite gratuitement : AT&T a dépensé 600 millions de dollars au troisième trimestre et environ 1,3 milliard de dollars depuis le début de l’année, avec un objectif d’investissement total de 2 milliards de dollars à fin 2020.

Cap sur l’AVOD

Le PDG de AT&T, John Stankey, a apporté quelques précisions quant à ses projets de développement sur le marché de la VOD. Dans un marché ultra dominé par Netflix, dans un marché domestique frappé de plein fouet par la COVID-19, John Stankey a confirmé le lancement prochain d’une offre de AVOD « étant donné le prix relativement élevé de 14,99 dollars par mois pour un abonnement à HBO Max. Le nouveau service ne sera pas gratuit et ne diffusera pas de publicité autour des programmes originaux de HBO. »  L’offre AVOD concernera le marché américain dans un premier temps, mais le patron de AT&T a précisé que HBO Max devrait connaître une accélération de son déploiement international en 2021. 

HBO Max, OCS et l’international

La question de l’expansion internationale de HBO Max se pose pour la France.  En février dernier, Stéphane Richard, le PDG d’Orange déclarait : « le contrat avec HBO arrive à échéance à la fin 2021, on engagera alors des discussions. Notre exclusivité avec HBO est notre grande force. Je ne peux pas préjuger des décisions, je ne sais pas encore ce que sera sa future distribution à l’international. » Depuis, le patron d’OCS, Serge Laroye est parti, remplacé par Christian Bombrun, Directeur des Produits et Services de l’opérateur et de Orange Content. A ce stade, il est difficile de faire des pronostics sur un futur partenariat entre OCS et WarnerMedia. 

Si WarnerMedia consent à renoncer au gros MG (minimum garanti) versé par Orange afin de pouvoir uniformiser sa stratégie de distribution internationale de HBO Max, il y a peu de chances que l’accord se renouvelle. Mais fort de ses 3 millions d’abonnés et de ses accords de distribution avec les FAI, OCS dispose aussi d’un argument de poids : si le service ferme, les 3 millions d’abonnés s’évaporeront dans la nature, sans doute sur les plateformes concurrentes, d’autant plus qu’il n’y aura plus Game of Thrones pour les retenir.

Leave a Reply

%d bloggers like this: