Haut-Karabakh : Vladimir Poutine confirme un accord de « cessez-le-feu total » entre Arménie et Azerbaïdjan – Le Monde

Spread the love
  • Yum

Le président russe, Vladimir Poutine, a confirmé un accord entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan de « cessez-le-feu total » des combats pour la région du Haut-Karabakh en vigueur depuis 22 heures, heure de Paris, lundi 9 novembre.

« Le 9 novembre, le président de l’Azerbaïdjan [Ilham Aliev], le premier ministre de l’Arménie [Nikol] Pachinian et le président de la fédération de Russie ont signé une déclaration annonçant un cessez-le-feu total et la fin de toutes les actions militaires dans la zone du conflit du Haut-Karabakh à partir de minuit le 10 novembre, heure de Moscou », a dit Vladimir Poutine, selon une déclaration diffusée dans la nuit de lundi à mardi aux médias.

Le premier ministre arménien, Nikol Pashinyan, avait annoncé quelques minutes auparavant sur sa page Facebook, la signature de cet accord : « J’ai signé une déclaration avec les présidents de Russie et d’Azerbaïdjan sur la fin de la guerre au Karabakh », qualifiant cette initiative « d’incroyablement douloureuse pour moi et pour notre peuple ».

Une foule en colère

Une foule de milliers de manifestants en colère s’est rassemblée aux abords du siège du gouvernement arménien dès l’annonce de cet accord de fin des hostilités qui semble consacrer une victoire militaire de l’Azerbaïdjan. Des centaines d’entre eux ont pénétré dans les locaux, brisant des vitres et saccageant des bureaux, selon un journaliste de l’Agence France-Presse (AFP) présent sur place.

Le Haut-Karabakh, reconnu par la communauté internationale comme partie intégrante de l’Azerbaïdjan, est contrôlé par des forces séparatistes arméniennes et peuplé majoritairement d’Arméniens. Surnommé la « Jérusalem du Haut-Karabakh », il revêt en outre une importance symbolique pour les deux camps.

Trois tentatives de trêve humanitaire négociées respectivement sous l’égide de la Russie, de la France et des Etats-Unis, ont volé en éclats depuis la fin septembre.

Lire aussi Un hélicoptère militaire russe abattu en Arménie, l’Azerbaïdjan présente ses excuses

Notre sélection d’articles sur le Haut-Karabakh

Le Monde avec AFP

Leave a Reply

%d bloggers like this: