Hausse de 43% des recettes de la SVOD en France en 2020

Spread the love
  • Yum

Le marché de la vidéo numérique a augmenté de 35,1% en 2020 à 1,47 milliard d’euros de chiffre d’affaires selon le dernier baromètre publié par le CNC. Largement favorisé par les longues périodes de confinement et par la fermeture des salles de cinéma, le marché du streaming domestique a livré un cru 2020 exceptionnel.

Le marché de la location a augmenté de 2% à 163,5 millions d’euros, dans un contexte où les nouveautés se sont faites de plus en plus rares au fil des mois et ce, malgré quelques sorties de films directement en VOD à l’acte. A cela, il faut ajouter la disparition de myTF1VOD qui a forcément eu un effet sur les ventes de VOD locatives.

Le marché de l’achat définitif affiche une belle progression à 94,5 millions d’euros, soit un gain de 17,9% par rapport à 2019.

Mais la plus forte hausse est à mettre à l’actif de la SVOD qui bondit de 43% à 1,2 milliard d’euros de chiffre d’affaires. La SVOD représente à elle seule 82,5% du marché du streaming payant. Rien ne semble pouvoir la stopper d’autant plus que les nouvelles plateformes n’ont pas encore eu le temps d’exprimer tout leur potentiel.

Autre chiffre intéressant publié par le CNC : près d’un foyer sur 2 déclare être abonné à Netflix (45%), quand moins d’un foyer sur 4 déclare avoir souscrit un abonnement à une chaîne payante, en l’occurence Canal +. On note également la rapide percée de Disney+ à 22,4%.

Les internautes accordent toujours et encore leur préférence de consommation aux streamers américains qui occupent les trois premières places du classement. Orange, Canal, SFR et Videofutur représentent les FAI et distributeurs/agrégateurs. Arte est la seule chaîne présente dans le classement, alors que Salto n’y figure pas encore. La jeunesse est bien représentée avec Gulli Max et TFOU Max. Quant à Google Play, il ferme la marche du classement, une place qui n’est pas représentative de la place occupée par les terminaux Android.

En atteignant le chiffre d’affaires historique de 1,47 milliard d’euros, le marché de la VOD est supérieur à la taille du marché vidéo 2017 (physique et streaming) qui avait réalisé 1,2 milliard d’euros de recettes. Avec l’effritement continu du marché physique, le marché du streaming a pris le pouvoir dans les foyers. Un passage de témoin favorisé par la crise sanitaire. 

Leave a Reply

%d bloggers like this: