Guérie du Covid, Roselyne Bachelot confie avoir cru mourir “à un moment très précis” – LCI

Spread the love
  • Yum

“Les séquelles sont importantes, je les surmonte”, a-t-elle poursuivi face à Jean-Jacques Bourdin, précisant être “quelqu’un qui essaye d’apprivoiser la mort au maximum”. Et de raconter comment elle appréhendait le danger de la maladie pendant qu’elle était prise en charge à l’hôpital : “Tous les soirs, je me dis : peut-être que c’est le dernier soir.”

“Je ne me suis jamais sentie abandonnée”, a-t-elle toutefois expliqué, remerciant l’“équipe médicale absolument extraordinaire” qui s’est occupée d’elle et pour laquelle elle a une “reconnaissance infinie, profonde”. Lançant un appel à la “responsabilité”, elle a invité à “se ménager, se protéger pour soi, ses proches” mais aussi à “protéger nos soignants”. 

Roselyne Bachelot est revenue travailler le 12 avril au ministère de la Culture après son hospitalisation. Âgée de 74 ans, elle avait été testée positive le 20 mars à la suite de symptômes respiratoires, puis placée sous un traitement d’oxygénothérapie renforcée. L’ancienne ministre de la Santé avait reçu une première dose de vaccin le 17 mars, trois jours avant d’être testée positive. Une autre ministre, celle du Travail, Elisabeth Borne, 59 ans, avait également été hospitalisée pendant quelques jours jusqu’au 24 mars après avoir contracté le Covid-19.

Leave a Reply

%d bloggers like this: