Grève dans les transports : les prévisions de trafic pour la journée de mardi – Le Monde

Spread the love
  • Yum
Un nombre important de voyageurs tentent de prendre le RER B, lundi 9 décembre, à Paris.

La mobilisation contre la réforme des retraites poursuivra sur sa lancée mardi 10 décembre. Logiquement, le trafic restera fortement perturbé pour la deuxième journée d’appel à une grève interprofessionnelle. La majorité des trains ainsi que des métros franciliens seront une nouvelle fois à l’arrêt, selon les prévisions communiquées par la RATP et la SNCF. Le point sur la situation en détail.

  • Trafic toujours fortement perturbé à la SNCF

L’ensemble des lignes de la SNCF sera une nouvelle fois « très perturbé » mardi. Un TGV sur cinq en moyenne sera en circulation : un Ouigo sur six, un train sur cinq sur l’axe Est, un sur quatre sur l’axe Atlantique, un sur quatre sur l’axe Nord et un sur cinq sur l’axe Sud-Est.

Par ailleurs, un train Intercités sur six et un Transilien sur cinq seront en circulation, a détaillé le groupe, lundi.

Par ailleurs, trois TER sur dix circuleront en moyenne, mais le service sera « essentiellement » assuré par des bus. Le trafic international sera lui aussi « perturbé ».

La SNCF recommande aux voyageurs qui le peuvent d’annuler ou de reporter leurs
déplacements prévus ce jour.

  • La RATP prévoit un trafic semblable à celui de lundi

La majorité des métros seront à l’arrêt mardi, selon les prévisions de circulation de la RATP. Seules les lignes 1 et 14, et le Orlyval, qui sont automatisées, circuleront toute la journée. Quatre autres lignes (4, 7, 8 et 9) circuleront partiellement, mais uniquement aux heures de pointe. Les autres lignes seront fermées toute la journée.

De même, le trafic sera très fortement perturbé sur les RER A et B, ainsi que sur les lignes de tramway. Le RER A circulera à raison d’un train sur deux en heures de pointe et le RER B à hauteur d’un train sur trois.

Le réseau de surface (les bus et tramway) sera quant à lui assuré à plus de 50 %.

  • Les compagnies aériennes appelées à réduire leur programme de vols de 20 %

« En prévision des préavis de grève déposés par des organisations syndicales », la direction générale de l’aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes, pour la journée du 10 décembre, de réduire de 20 % leur programme de vols, au départ et à l’arrivée, sur les aéroports de Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Beauvais, Lyon, Marseille, Toulouse et Bordeaux.

L’USAC-CGT, deuxième syndicat chez les contrôleurs aériens et premier à la DGAC tous personnels confondus, et FO (troisième syndicat de la DGAC), ont appelé à faire grève mardi. Ces deux syndicats avaient déjà appelé à participer à la première journée de grève interprofessionnelle, jeudi 5 décembre, qui avait fait descendre au moins 800 000 personnes dans la rue. Air France, Transavia, EasyJet et Ryanair avaient été contraints d’annuler des centaines de vols jeudi et vendredi.

Pour mardi, Air France a annoncé l’annulation d’environ 25 % de ses vols intérieurs et de 10 % de ses vols moyen-courriers. En revanche, toutes les liaisons long-courriers devraient être assurées, a fait savoir un porte-parole de la compagnie à l’Agence France-Presse (AFP). Transavia va, pour sa part, annuler un aller-retour Paris-Marrakech prévu mardi.

Notre sélection d’articles sur la réforme des retraites

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *