Gravelines : Trois jeunes en garde à vue après l’incendie « manifestement volontaire » d’une école – 20minutes.fr

Spread the love
  • Yum
Un camion de pompiers. (illustration) — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Un incendie « manifestement volontaire » s’est déclaré dans la nuit de vendredi à samedi dans une école primaire de Gravelines (
Nord), près de Dunkerque, et trois jeunes ont été placés en garde à vue, dont deux mineurs, a-t-on appris auprès du procureur. Les secours ont été appelés vers 00h30, « pour un feu concernant l’école primaire Anatole-France, […] localisé sur une partie de la toiture », selon le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis) du Nord.

L’incendie « a été maîtrisé à l’aide d’une lance à eau » et ce sinistre « n’a pas d’incidence sur le fonctionnement de l’établissement », ont précisé les pompiers et pompières. Ce feu était « manifestement criminel, ce que devra confirmer l’enquête. […] Un jeune de 18 ans et deux jeunes mineurs nés en 2006 et 2007, ont été interpellés en flagrance, sur place, peu après les faits », a déclaré le procureur de la République de Dunkerque Sébastien Piève, précisant que leur garde à vue « pourrait être prolongée » au-delà de vingt-quatre heures.

Le parquet a ouvert une enquête « pour dégradation volontaire par incendie, un délit passible de dix ans d’emprisonnement », a poursuivi le procureur, ne pouvant pas communiquer à ce stade plus d’éléments « ni sur l’étendue des dégâts, ni sur les circonstances, ni sur les éventuelles implications des gardés à vue ». Selon une source policière, le feu a été mis devant la porte d’une annexe de l’école, détruisant la toiture du bâtiment, mais sans dégrader les salles à l’intérieur. Une barricade sur la chaussée empêchait l’accès aux secours, selon cette source policière. Interrogé, le procureur a dit n’avoir « pas d’éléments à ce sujet à ce stade ».

32 partages

Leave a Reply

%d bloggers like this: