Emmanuelle Wargon et Sébastien Lecornu ont été choisis pour animer le grand débat national, après le départ de Chantal Jouanno. — LUDOVIC MARIN / ERIC FEFERBERG / AFP

Après le retrait de Chantal Jouanno, ce sont désormais Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, et Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités territoriales, qui reprennent les rênes du grand débat national, ont annoncé des sources gouvernementales, ce lundi.

Après les révélations sur son salaire, qui avait suscité des critiques et des interrogations, Chantal Jouanno, présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP), avait annoncé, la semaine dernière, qu’elle se retirait du grand débat national, qui doit débuter ce mardi.

Les contours de la consultation précisés par Edouard Philippe, ce lundi

Selon ces mêmes sources gouvernementales, Sébastien Lecornu sera chargé de la place des élus, tandis qu’ Emmanuelle Wargon s’occupera de celle de la société civile. Le président de la République a publié, dimanche, une lettre de « cadrage », autour de 35 questions, qu’il formule précisément, sur des thèmes comme la démocratie, la transition écologique, la fiscalité ou l’immigration.

Edouard Philippe doit préciser, quant à lui, les contours de la consultation dans un communiqué attendu lundi en deuxième partie de journée. Dès mardi, Emmanuel Macron lancera le débat en se rendant dans une petite commune de l’Eure, Grand Bourgtheroulde, aux côtés de 600 maires et élus de Normandie.

Politique

Le grand débat national va-t-il ressembler à vos ateliers d’entreprise? (mais sans post-it)

Politique

C’est le grand flou autour du «grand débat national»

Politique

Grand débat national: L’opposition tacle Macron sur sa lettre aux Français

2K partages