Google continue progressivement d’améliorer sa célèbre app de cartographie. Google Maps devrait prochainement acquérir la faculté de prédire la fréquentation des transports en commun, annonce Google. Ce n’est pas tout, car l’app pourrait également déterminer les retards des bus.

« Les jours où tout se passe bien, les transports en commun sont l’un des meilleurs moyens de se déplacer en ville. Non seulement c’est rentable et efficace, mais cela vous permet également de garder les mains libres afin de pouvoir vous asseoir, vous détendre et peut-être même lire quelques chapitres de votre livre préféré. Mais des retards inattendus ou des véhicules surpeuplés peuvent rapidement transformer votre trajet agréable en source de stress », indique Google dans un billet de blog.

Pour rendre vos trajets plus agréables, Google va mettre à profit son immense base d’utilisateurs et recueillant des informations anonymisées pour déterminer à quel point une rame de métro est bondée. Le même procédé va être appliqué pour connaitre les retards que peuvent connaître les bus, mais on ne sait pas encore si Google va directement poser la question à ses utilisateurs ou si le service utilisera les données de géolocalisation des internautes.

Source : @Google

« Vous pourrez maintenant voir si votre bus sera en retard, combien de temps cela durera et des temps de trajet plus précis basés sur les conditions de circulation en direct tout au long de votre itinéraire. Vous verrez également exactement où se trouvent les retards sur la carte afin de savoir à quoi vous attendre avant même de monter dans votre bus », précise Google.

Pour prouver que sa technologie est au point, la firme de Mountain View est parvenu à déterminer les lignes de transports en commun les plus fréquentés au monde. L’Urquiza Line de Buenos Aires arrive en première position, quand d’autres reconnaîtront la fameuse ligne 13 du métro parisien, qui se place en cinquième position du classement de Google.

Source : @Google