Google Maps facilite les déplacements en période de Covid-19

Spread the love
  • Yum

Google Maps facilite les déplacements en période de Covid-19

Google a mis en place un certain nombre de nouvelles fonctionnalités destinées à aider les utilisateurs à se déplacer en toute sécurité en voiture ou dans les transports en commun, alors que les mesures de confinement inhérentes à la pandémie de Covid-19 sont peu à peu levées à travers le monde.

publicité

Faciliter les trajets

Dans la nouvelle version de Google Maps sur Android et iOS, les utilisateurs recevront des alertes leur indiquant si leurs déplacements peuvent être affectés par des restrictions liées à la Covid-19, telles que l’obligation de porter un masque dans les transports en commun, ou alors l’existence de points de contrôle ou de restrictions spécifiques à la crise sanitaire au cours de leur itinéraire.

« Aller d’un point A à un point B peut s’avérer difficile de nos jours. En raison de la Covid-19, il est de plus en plus important de connaître la fréquentation d’une gare à une heure précise, ou de savoir si le bus a des horaires de circulation limités », détaille Ramesh Nagarajan, product management director chez Google Maps, dans un article de blog. « Disposer de ces informations avant et pendant le voyage est essentiel pour les travailleurs essentiels qui doivent se rendre au travail en toute sécurité, et deviendra de plus en plus important pour tout le monde à mesure que les pays du monde entier lèvent les mesures de confinement. »

Les utilisateurs qui se rendent dans des établissements médicaux ou dans des centres de dépistage de la Covid-19 recevront également des alertes, leur rappelant les directives de sécurité des établissements et leur demandant de vérifier leur admissibilité aux tests pour leur éviter un refus, ajoute Google.

Eviter les regroupements

Google a également annoncé que pour aider les utilisateurs à éviter de fréquenter des transports en commun bondés, ils pourront consulter les horaires où une station est historiquement plus ou moins fréquentée, et avoir accès à des données en direct montrant son occupation actuelle, par rapport aux niveaux habituels.

Selon le géant d’internet, les données agrégées et anonymisées des utilisateurs qui ont opté pour l’historique de localisation de Google, ainsi que les données des administrations locales, régionales et fédérales, ou de leurs sites web, sont utilisées pour alimenter les informations.

Dans un premier temps, ces alertes seront lancées en Australie, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en Argentine, en Belgique, au Brésil, en Colombie, en France, en Inde, au Mexique, aux Pays-Bas, en Espagne et en Thaïlande.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *