Les robots aspirateurs créent souvent une carte des appartements pour optimiser le processus de nettoyage et offrir aux utilisateurs des options spéciales. Google veut l’utiliser à l’avenir pour développer davantage les appareils smarthome.

Google et le fabricant d’aspirateur robot iRobot se sont associés pour améliorer l’expérience de la maison connectée. Le géant des moteurs de recherche veut utiliser les informations du célèbre robot aspirateur qui parcourt les maisons et les appartements à cette fin.

Le modèle iRobot Roomba 980 se déplace dans votre maison et crée une carte des pièces à l’aide d’une caméra basse résolution, de capteurs et des données de l’odomètre. Auparavant, cela ne servait qu’à permettre aux utilisateurs de créer des plans de nettoyage personnalisés ou permettre aux robots aspirateurs de fonctionner uniquement dans des pièces spécifiques.

Maintenant, avec l’intégration future de Google Assistant, vous pouvez également utiliser des commandes vocales telles que : “Ok Google, dites à Roomba de nettoyer la cuisine”. En même temps, les données recueillies devraient également aider d’autres appareils smarthome. Des interrupteurs intelligents, des haut-parleurs et des prises de courant peuvent être automatiquement affectés aux pièces et même la position dans la pièce peut être prise en compte.

irobot roomba map irobot 01L’iRobot Roomba 980 crée un plan de l’appartement. © iRobot

Si, par exemple, la commande “Hey Google” active plusieurs enceintes intelligentes en même temps, le volume de votre propre voix peut être utilisé avec les données cartographiques pour déterminer exactement où vous vous trouvez et ainsi activer le dispositif approprié à votre position.

Google obtient-il des données sur ma maison ?

Mais le fait que Google obtienne les données des appartement à l’avenir peut ne pas convenir à certains. Selon The Verge, Google promet qu’il sera prudent avec les données. De cette façon, seul le plan de l’appartement est utilisé et aucun modèle 3D n’est créé ni aucune autre information spatiale ne sera collectée à partir de celui-ci.

Bien que Google soit moins négligent avec les données des utilisateurs que Facebook, ces derniers mois, il a eu quelques erreurs en vrac. Par exemple, elle a annoncé qu’elle fermera Google+, après avoir exposé les données de 500.00 utilisateurs.

43433392 10156472714146147 1448705057489944576 o Repose en paix. © AndroidPIT

Michelle Turner, directrice de la division smarthome de Google, a préféré apaiser les craintes des utilisateurs. Selon ses déclarations, les données recueillies ne seront pas utilisées à des fins publicitaires ou saisies dans la grande base de données de l’entreprise. De plus, les prises de vue en basse résolution restent dans le robot aspirateur.

Comme le souligne Colin Angle, directeur d’iRobot, il s’agit d’un choix délibéré. Les utilisateurs doivent clairement accepter de partager les données du robot Roomba avec Google.

Seriez-vous prêt à partager les données de votre robot aspirateur avec Google ? Aimez-vous les robots aspirateurs ?