Concurrent online (et gratuit) de Microsoft Word, Google Docs permet à ses utilisateurs de profiter d’une suite bureautique complète et collaborative en temps réel. Un outil que certains étudiants auraient pour habitude de transformer en messagerie instantanée de fortune. Selon un récent rapport de The Atlantic, les adolescents américains seraient en effet de plus en plus nombreux à se servir de Google Doc comme un moyen de communication parallèle. Alors qu’en cours, les téléphones portables et autres services de messagerie sont souvent interdits, le logiciel de traitement de texte du géant américain serait un bon moyen de contourner la censure professorale. 

En plus de pouvoir simplement taper du texte en simultané sur un document partagé, les étudiants américains utiliseraient aussi Google Doc via la section commentaires, qui permet de discuter librement, et peut être fermée en un seul clic. Beaucoup plus discret et sécurisé que les traditionnels petits bouts de papiers, cette nouvelle utilisation plutôt intelligente de l’application devrait donner des idées à pas mal d’autres lycéens et collégiens à travers le monde.