FOCUS – Nous suivons depuis le 17 novembre l’actualité du mouvement. Voici une sélection de nos derniers articles publiés sur le sujet, pour tout comprendre de cette quatrième journée de mobilisation, ce samedi, et de l’évolution récente du mouvement.

Samedi 8 décembre, de nouvelles manifestations du mouvement des «gilets jaunes» sont annoncées à Paris et en plusieurs points du territoire. Voici une sélection de nos articles pour savoir ce qu’il en est, comprendre les derniers développements du mouvement et analyser l’étendue de ce qu’il représente.

SUR LA JOURNÉE DE SAMEDI

À Frontignan le 3 décembre dernier. À Frontignan le 3 décembre dernier. PASCAL GUYOT/AFP

• «Gilets jaunes»: comment Paris muscle sa sécurité pour samedi

Craignant qu’une «très grande violence» ne caractérise l’«acte IV» de la mobilisation des «gilets jaunes», les autorités ont annoncé la mobilisation de «moyens exceptionnels» en plus des 65.000 forces de sécurité déployées dans toute la France, et peaufinent actuellement un dispositif de sécurité renforcé à Paris.

• La carte des zones les plus sensibles des manifestations de samedi à Paris

Les abords de l’avenue des Champs-Élysées, mais aussi des places de l’Opéra, la Madeleine, la Bastille ou la République sont susceptibles de subir des dégradations, selon la préfecture de police de Paris, qui appelle les commerçants et les riverains à prendre leurs dispositions.

• L’Opéra, la tour Eiffel, les musées de la Ville… Les institutions parisiennes ferment samedi

En prévision de nouvelles manifestations de «gilets jaunes» prévues samedi à Paris, musées, salles de spectacles et haut lieux du tourisme annoncent les uns à la suite des autres qu’ils resteront portes closes. État des lieux.

• «Acte IV» des «gilets jaunes»: les forces de l’ordre se préparent au pire

Les services de sécurité vont adapter leur dispositif pour ne plus essuyer sans réagir les assauts de «gilets jaunes».

• Manifestations des «gilets jaunes»: plusieurs événements annulés samedi

Alors qu’un «acte IV» de la mobilisation des «gilets jaunes» se profile samedi à Paris, plusieurs événements ont été reportés, voire annulés.

• «Gilets jaunes»: des grenades GLI-F4 sont contestées, on vous explique de quoi il s’agit

FOCUS – Un collectif d’avocats a appelé jeudi le gouvernement à interdire l’emploi par les forces de l’ordre de certaines grenades accusées d’avoir blessé ou mutilé plusieurs personnes lors des dernières manifestations.

LE POINT SUR LA MOBILISATION

Lors de la manifestation du 1er décembre, à Paris. Lors de la manifestation du 1er décembre, à Paris. -/AFP

• Chaos, insurrection, guérilla urbaine: pourquoi ces mots s’imposent avec les «gilets jaunes»

Si les termes «casseurs» et «émeutes» se font régulièrement une place dans les médias et discours publics, les notions d’insurrection, de révolte ou de barricades sont bien plus rares. Ils reviennent pourtant quotidiennement dans le cadre ce mouvement, parfois avec un «effet performatif».

• «Gilets jaunes»: les photos qui resteront de ce 1er décembre 2018 à Paris

EN IMAGES – Samedi 1er décembre, la capitale était noyée sous la fumée émanant des voitures calcinées et des gaz lacrymogènes. La manifestation des «gilets jaunes» à Paris a dégénéré. Cette journée «restera pour la nation une blessure collective», comme l’écrit Alexis Brézet, directeur des rédactions, dans l’éditorial du Figaro du 3 décembre.

• L’éditorial du Figaro: «Urgence nationale»

Par Alexis Brézet, directeur des rédactions.

• Pourquoi les «gilets jaunes» sont inédits dans l’histoire de France

FOCUS – Depuis le début, ce mouvement social est souvent qualifié d’«inédit». Dans le même temps, hommes politiques et intellectuels enchaînent les comparaisons historiques. Avec l’historien Michel Pigenet, professeur émérite à la Sorbonne, Le Figaro démêle les vrais et faux-semblants.

• Gilets jaunes: le conflit en chiffres

INFOGRAPHIES – Depuis le 17 novembre, le mouvement des «gilets jaunes» a pris une ampleur considérable en France. Nombre de manifestants, scènes de vandalisme, personnes blessées ou tuées, occupation médiatique… On fait le point, en chiffres.

POUR COMPRENDRE L’ORGANISATION DES «GILETS JAUNES»

Des «gilets jaunes» en Gironde, mercredi 5 décembre. Des «gilets jaunes» en Gironde, mercredi 5 décembre. REGIS DUVIGNAU/REUTERS

• Ce que disent les «gilets jaunes» sur Facebook avant la mobilisation

Au sein des groupes de discussion sur Facebook, certains thèmes de discussion reviennent quotidiennement. Nous en avons sélectionné quelques-uns pour tenter de comprendre l’état d’esprit des «gilets jaunes» et la teneur des échanges avant leur nouvelle mobilisation nationale samedi.

• Peut-on accuser Facebook de censurer ou d’amplifier le mouvement des «gilets jaunes»?

ANALYSE – Entre fantasmes et réalités, Le Figaro vous donne quelques clés pour mieux comprendre les relations entre les «gilets jaunes» et Facebook.

• Les «gilets jaunes», un mouvement sans leader dans lequel les «fake news» prospèrent

FOCUS – Le nombre important de citoyens mobilisés associé à la large place donnée à ce mouvement dans les médias alimente une diffusion massive d’informations biaisées ou fausses. Aux moteurs classiques des «fake news» s’ajoutent par ailleurs les caractéristiques d’un mouvement horizontal.

• «Gilets jaunes»: comment le selfie vidéo est devenu l’outil préféré du coup de gueule

QUESTIONS NETTES – Les pages Facebook des Gilets Jaunes regorgent de vidéos prises au smartphone. Elles ont même forgé le mouvement.


» RETROUVEZ ÉGALEMENT NOTRE DOSSIER – «Gilets jaunes»: le gouvernement face à la mobilisation