Figure emblématique des gilets jaunes,  Jérôme Rodrigues,  gravement blessé la semaine dernière, était en tête du cortège parisien ce samedi à l’occasion de la mobilisation hebdomadaire, où quelques milliers de personnes se sont rassemblées.

Hospitalisé le week-end dernier après avoir été touché par un projectile lancé par les forces de l’ordre place de la Bastille à Paris, Jérôme Rodrigues, a pris la parole devant la foule. Un bandeau noir sur son œil blessé, un LBD et une grenade barrés sur son gilet jaune, il a appelé les gilets jaunes présents à chanter et à faire le plus de bruit possible peu avant le départ du cortège à midi.

20 blessés graves

Plusieurs manifestants se sont affichés avec de faux caches-œil en hommage aux victimes de tirs de LBD. La marche “en hommage aux blessés”, a pris le départ de la place Felix Eboué dans le 12e arrondissement de Paris. Elle est censée arriver place de la République.

Selon le collectif Désarmons-les, 20 personnes ont été gravement blessées à l’œil depuis le 17 novembre et le début de la mobilisation des gilets jaunes. De son côté l’IGPN a été saisie de 116 enquêtes, dont dix concernant des blessures graves aux yeux, rappelle l’Agence France-Presse (AFP).

Saisi pour statuer sur les LBD, le Conseil d’Etat a jugé ce vendredi leur utilisation par les forces de l’ordre “nécessaire” en raison du risque de violences dans les manifestations. Les policiers et gendarmes ont fait usage du LBD plus de 9.200 fois depuis le début de la contestation.