12h26 : Le point sur les fermetures et annulations d’événements publics

  • CULTURE ET TOURISME

Après le Louvre, le Musée d’Orsay, le Grand Palais ou le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, d’autres établissements, comme le Centre Pompidou, le musée du quai Branly, le musée Marmottan mais aussi la Fondation Louis Vuitton ont indiqué vendredi qu’ils n’ouvriraient pas leurs portes.

Outre l’arc de Triomphe, objet de dégradation samedi dernier, le Panthéon, la Conciergerie, la Sainte-Chapelle, les Tours de Notre-Dame, la Chapelle expiatoire et le Palais Royal n’ouvriront pas leurs portes, a annoncé le Centre des monuments nationaux.

La Tour Eiffel, déjà fermée le samedi 24 novembre, ne sera pas ouverte non plus. De même que les Catacombes et plusieurs musées gérés par la Ville de Paris.

L’Opéra (Garnier et Bastille), le théâtre Marigny, la Comédie-Française (sauf le Vieux Colombier), l’Odéon (dans le VIe arrondissement) et le théâtre des Champs-Elysées ont annulé leurs représentations tout comme le théâtre du Rond-Point.

La Maison de la radio a annulé concert et visites.

La première édition du festival de musiques électroniques INASOUND, qui devait se tenir ce week-end au Palais Brongniart a été reportée au printemps.

En régions, la ville de Bordeaux a décidé de fermer une dizaine d’établissements culturels et lieux publics, dont la grande bibliothèque de Bordeaux-Mériadeck, le musée d’Aquitaine, le musée des Beaux-Arts, le musée des Arts Décoratifs et du Design, mais aussi le Jardin Botanique et l’opéra. Un salon du livre prévu au Grand Théâtre a également été annulé, et un « marché de Noël solidaire » reporté.