Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, à Cenon. — SIPAAprès les scènes de violences survenues lors de « l’acte 4 » de la manifestation des « gilets jaunes » à Paris, Nicolas Dupont-Aignan, le président de Debout la France, a accusé, jeudi, les «petits casseurs de M. Castaner» d’avoir saccagé l’Arc de Triomphe. Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur a annoncé, ce vendredi lors d’un point presse, qu’il allait déposer plainte contre le député de l’Essonne.

« Ce sont les petits casseurs de monsieur Castaner », avait déclaré Nicolas Dupont-Aignan, jeudi, interrogé par un journaliste de Quotidien sur les dégradations perpétrées à l’arc de Triomphe, en marge de la manifestation des « gilets jaunes » à Paris samedi.

« On verra si ce monsieur ose nous opposer son statut parlementaire »

« Pour l’honneur de ces femmes et de ces hommes [des forces de l’ordre], j’ai décidé de porter plainte contre monsieur Nicolas Dupont-Aignan qui, sans vergogne, dans l’enceinte de l’Assemblée nationale, a osé affirmer, je le cite, que c’étaient les “petits casseurs de monsieur Castaner” qui avaient saccagé l’arc de Triomphe. On verra si ce monsieur ose nous opposer son statut parlementaire. Il ajouterait alors la honte à l’indignité », a déclaré Christophe Castaner lors d’un point-presse à la veille de « l’acte 4 » de la mobilisation des « gilets jaunes ».

Politique

«Gilets jaunes» à Paris: Nicolas Dupont-Aignan accuse les «petits casseurs de monsieur Castaner»