Gilets jaunes à Paris : «On est pas des feignants mais des travailleurs invisibles» – Libération

Spread the love
  • Yum

La pluie fine tombe sur la place du maréchal Juin. Derrière une nuée de gyrophares embués, le groupe grossit à vue d’œil. Par-dessus les k-way, les gilets jaunes sont vite enfilés. On se serre dans les bras, on se hèle de loin. La matinée n’est pas encore terminée dans ce quartier très chic de la capitale, non loin du métro Pereire dans le XVIIe arrondissement que déjà les rues prennent une allure de jour de fête. Pour ce 1er mai, les gilets jaunes ont répondu présents et défilent dans Paris, passant par la place Clichy, le quartier de Pigalle et le boulevard Magenta. Il n’est même pas midi que les capsules des premières binouzes volent en l’air. L’ambiance est bon enfant. Ils sont alors environ 300 gilets jaunes à se diriger vers la manifestation syndicale du 1er mai, entourés d’un impressionnant dispositif policier, avec des dizaines de fourgons. Face à la foule, les forces de l’ordre apparaissent plusieurs fois dépassées par une marche qui grossit à vue d’œil.

Petit nombre de participants

Téléphone au…

Leave a Reply

%d bloggers like this: