Ce samedi matin, les forces de l’ordre ont déjà procédé à 177 interpellations à Paris, a appris BFMTV. La plupart se sont soldées par de simples contrôles d’identités mais 32 personnes ont toutefois été placées en garde à vue sur l’infraction de “groupement en vue de commettre violences et dégradations”. Cette infraction repose sur l’intention de commettre des dépravations, motivée notamment par l’appartenance à un groupe. 

En l’occurrence, les personnes placées en garde à vue transportaient dans leurs sacs du matériel pouvant servir à commettre des violences comme des pavés, des masques, des marteaux ou encore des frondes. Les suspects sont des jeunes, âgés d’environ 30 ans, venant de province.