Cette année, la Marche des fiertés de Paris coïncide, à un jour près, avec le 50e anniversaire des émeutes de Stonewall, événement fondateur du mouvement LGBTQ+. Tous les ans, des hommes et des femmes descendent dans la rue pour prolonger ce qui est né au Stonewall Inn, le 28 juin 1969.

Le rassemblement parisien devra composer avec la canicule, qui battra son plein pour le coup d’envoi du cortège, ce samedi 29 juin 2019. Parcours, concerts, et hommages… Voici les informations essentielles à connaître de cette édition.

Le défilé est organisé autour du mot d’ordre “Filiation, PMA : marre des lois a minima !”, et parrainé, entre autres, par Marianne James. La Marche des fiertés sera encadrée par un dispositif inédit, destiné à éviter les coups de chaleur et garantir l’approvisionnement en eau des participants, qui marcheront dans la capitale sur plus de 5 kilomètres, le tout sous une chaleur suffocante (36 degrés sont prévus à Paris). 

Mais selon les déclarations de l’Inter-LGBT au Huffington Post, des postes de sécurité, ainsi que des points d’eau “doublés” devraient assurer le bon déroulement des festivités. De plus, toujours selon la fédération, “une équipe de bénévoles sera aussi prête à prodiguer les premiers secours en cas de malaises”. Au total, neuf points d’eau se trouvent sur le parcours de 5.5 kilomètres à travers Paris. 

Une lettre d’Amérique – Stonewall, emblème de la marche des fiertés Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : RTL Originals | Date :

Un itinéraire débutant à Montparnasse pour finir place de la République

Parcours de la Pride de Paris disponible sur Inter-lgbt.orgParcours de la Pride de Paris disponible sur Inter-lgbt.org Crédit : Inter-LGBT

La Marche des fiertés 2019 débutera à Montparnasse, place du 18 juin 1940 à 14h30. Un rendez-vous est fixé sur place une demie-heure plus tôt, à 14h. C’est le collectif Goudou.e.s sur roues, militant pour la visibilité des lesbiennes et personnes queer, et impliqué dans l’organisation de cette édition, qui ouvrira la Marche. À nouveau, un char accessible sera mis à disposition des personnes à mobilité réduite par l’association Handi-Queer

Concernant la suite du parcours, le cortège empruntera le boulevard Saint-Michel (5e arrondissement) jusqu’à parvenir à l’île de la Cité (4e), et passer par le Luxembourg près de la place Saint-Michel, puis le boulevard du Palais, rejoignant la place du Châtelet.

Ensuite, les participants se dirigeront vers le boulevard Sébastopol (1er), pour continuer sur le boulevard Saint-Martin (10e) avant de gagner la place de la République, point d’arrivée où se déroulera de 17h à 22h le Grand podium marquant la fin de la Marche. 

Un grand concert avec en vedette Bilal Hassani

Une fois la Place de la République investie, les participants pourront assister, dès 17h, au Grand podium, le concert organisé au terme de chaque Marche. Cette année, la vedette mise à l’honneur sera Bilal Hassani, le jeune candidat représentant la France à l’Eurovision 2019 élu personnalité LGBTI de l’année. Suivront ; la chorale du Rosa Bonheur, Ssion, Sônge, Louisahhh, Léonie Pernet, Barbi(e)turix, Wakanda, Gang Bambi, Yolande Do Brasil et la batucada rose de Paris. 

En marge du concert, un dispositif spécial sera mis en place afin de “prévenir les risques d’abus sexuels au travers de messages réguliers et d’un point identifiable en cas de nécessité”, indique Inter-lgbt.

Une Marche sous le signe des émeutes de Stonewall

Cette année 2019, l’événement revêt une signification cruciale, revenant à l’origine des Marches des fiertés organisées à travers le monde. Car ce mois de juin, les communautés LGBTQ+ commémorent le cinquantenaire des émeutes de Stonewall, des manifestations violemment réprimées par la police de New-York dans la nuit du 28 au 29 juin 1969, en réaction à un raid des autorités dans un bar fréquenté par les homosexuels de la ville, le Stonewall Inn. 

Pour marquer l’anniversaire de cet événement déterminant pour la lutte contre l’homophobie, la mobilisation et la visibilité des communautés LGBTQ+, de nombreuses célébrations et gestes solidaires ont eu lieu depuis le début du mois, en particulier aux États-Unis. La police new-yorkaise a notamment reconnu sa responsabilité dans les violences commises à l’encontre des homosexuels à cette période. 

3 minutes de silence pour les victimes du sida

Autre hommage de cette édition particulière : trois minutes de silence seront observées à 16h30, au beau milieu de la Marche en mémoire des victimes du sida dans le monde. La lutte et la prévention contre le virus seront donc abordés par les organisateurs au cours de ce moment solennel. 

Le mercredi 19 juin dernier, la maire de Paris Anne Hidalgo inaugurait une plaque commémorative sur une place du 4e arrondissement, à présent dédiée aux victimes des émeutes de Stonewall. Cette édition 2019 de la Marche des fiertés regroupe 67 associations membres.  

La rédaction vous recommande

Lire la suite