Gabriel Attal annonce un couvre-feu à Paris et en Île-de-France, Matignon temporise – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, était notre invité ce mardi matin. Il a annoncé qu’un couvre-feu serait bientôt mis en place à Paris et en Île-de-France, en plus du confinement. Toutefois, Matignon a temporisé dans la foulée cette annonce.

Parisiens et Franciliens, reconfinés comme l’ensemble de nos concitoyens, vont devoir s’astreindre à un nouveau couvre-feu. Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, l’a annoncé ce lundi matin au micro de notre journaliste Jean-Jacques Bourdin, sur BFMTV-RMC.

“On va réinstaurer un couvre-feu à Paris et peut-être en Île-de-France à 21h. C’est le ministre de l’Intérieur qui le dira dans la journée”, a-t-il dit. “On met en place des mesures difficiles pour tous, et si beaucoup les respectent c’est insupportable pour certains Français de voir que d’autres ne respectent pas les règles”, a justifié le membre du gouvernement.

Gabriel Attal a précisé que les préfets pourront décider de la mesure du couvre-feu ailleurs en France, s’ils jugent que la situation le nécessite.

Décision “absolument pas décidée”

Toutefois, Matignon a indiqué à BFMTV quelques instants après que “cette décision n’est absolument pas décidée à ce stade”. “Le Préfet de police a évoqué cette mesure au regard de certaines situations observées en soirée à Paris. Elle consiste à fixer une heure nocturne de fermeture des commerces autorisés à fonctionner.”

100.000 contrôles ce week-end

Les rues sont plus fréquentées en ce mois de novembre qu’au printemps dernier. “Il y a plus de personnes qui sortent de chez elles qu’en mars, car des élèves vont à l’école, des gens vont travailler”, a expliqué Gabriel Attal.

“Il y a eu 100.000 contrôles ce week-end, 14.000 verbalisations. Un certain nombre de verbalisations portent sur des personnes qui se déplaçaient alors qu’elles n’avaient pas à le faire, d’autres pour des lieux qui ont accueilli des personnes et ne devaient pas le faire. J’ai l’exemple d’un bar à Evry-Courcouronnes qui a accueilli des clients pour une soirée”, a-t-il chiffré.

Robin Verner

Robin Verner Journaliste BFMTV

Leave a Reply

%d bloggers like this: