C’est le grand jour pour Free. Ce mardi 4 décembre, l’opérateur qui a à plusieurs reprises chamboulé le marché des télécoms en France présente la nouvelle version de sa Freebox, baptisée Delta. La rédaction de 01net.com se mobilise pour vous faire vivre cet événement au plus près, à l’écrit comme en vidéo. Vous pouvez découvrir ici même toutes les annonces et coulisses de la conférence, minute par minute.

Toutes les annonces de Free

Première annonce de Xavier Niel. Un nouveau Freebox Server, qui atteint, une première, les 10 Gbit/s pour les connectés en fibre optique et 400 Mbit/s en upload. 

Quant aux abonnés ADSL, ils vont aussi bénéficier d’une sacrée évolution dans les débits, en agrégeant 4G et xDSL. Jusqu’à 200 Mbits/s en téléchargement et 60 Mbit/s en upload. 

Le nouveau Freebox Server aura par ailleurs un port 10 Gbit/s et la technologie Wi-Fi le plus performant du marché, AC 4400. 

Free annonce aussi une évolution du NAS intégré à la Freebox. Avec un stockage de 1 To offert. Un disque dur amovible dont vous êtes propriétaire. Le Freebox Server peut héberger jusqu’à 4 disques durs, ou 20 To de données, en RAID 0, 1, 5 ou 10.

Niel annonce de nouveaux Freeplugs, ses boîtiers CPL, qui peuvent désormais atteindre un débit d’1 Gbit/s.

Le processeur de la box n’est pas détaillé, mais il s’agit d’un ARM v8 quad core Snapdragon.  

Passons au Freebox Player. C’est confirmé, la box fait aussi office de barre de son, et intègre une enceinte signée Devialet. Il s’agit d’un système 5.1. On peut s’y connecter en Wi-Fi, en Bluetooth ou par Spotify Connect. De nombreux services audio et vidéo sont également implémentés (Youtube, Qobuz, Twitch, Deezer…)

La nouvelle Freebox s’appelle Delta. Elle bénéficie d’une nouvelle télécommande tactile, que l’on recharge simplement en la posant sur le boîtier.

Free évoque maintenant les contenus. Et a mis en place un service vidéo avec Canal+, TV by Canal, pour nourrir son player. Tous les flux passent désormais en HD à 15 Mbit/s, la meilleure qualité du marché selon Free. 

Autre grosse nouveauté : l’arrivée de Netflix sur la Freebox. La surprise, c’est que l’abonnement à Netflix sera intégré à celui de Free.

La Freebox Delta intègre également un assistant vocal, qui n’est autre qu’Amazon Alexa. On peut aussi appeler l’interface de la Freebox d’un simple « OK Freebox ». 

Free s’est inspiré de Molotov pour l’interface de son player, on navigue désormais par contenu, pas par chaîne. Free se targue par ailleurs d’avoir la plus grande offre de chaînes du marché, soit 600. Tous les contenus sont accessibles depuis une recherche unifiée.

Free annonce également un pack sécurité pour votre domicile. Il comprend une caméra Wi-Fi, un détecteur d’ouverture, un système de détection de bruit suspect. Tout cela est offert avec la Freebox, et d’autres modules sont disponibles en option. L’enceinte peut déclencher une alarme à 105 décibels ! 

Par ailleurs, Free propose également une option permettant de faire venir un agent de sécurité à votre domicile. 

La Freebox Delta sera compatible avec des services de maison connectée, notamment ceux de Somfy, services qui sont accessibles à distance depuis une nouvelle app.

Prix de l’offre Freebox Delta : 49,99 euros par mois, auxquels il faut ajouter le prix du player. 480 euros comptant ou 10 euros par mois pendant 48 mois

Freebox One, le modèle d’entrée de gamme est également présenté. Moins chère, elle est proposée à 29,99 euros par mois pendant un an, puis 39,99 euros par mois. Elle ne propose que de la fibre à 1 Gbit/s et n’offre pas de connexion hybride xDSL/4G.