La présentation des résultats financiers d’un groupe rime souvent avec une nécessité de rassurer les investisseurs et les clients. C’est le cas pour le groupe Iliad, qui s’apprête à communiquer sur la stratégie à adopter pour les années à venir. C’est Thomas Reynaud, le directeur-général de la firme, qui a annoncé la tenue d’un événement spécial à la mi-avril pour la définir. Une décision qui fait penser à celle d’Orange, qui fait de même tous les cinq ans.

On peut facilement s’imaginer que Free va vouloir évoquer son nouveau plan d’action pour la fibre. La société compte désormais un million d’abonnés (fibrés) et a dépassé les 10 millions de foyers éligibles. Elle ne cesse en effet de vouloir s’étendre sur de nouveaux territoires, notamment en zones rurales, sur les réseaux d’initiative publique. La concurrence est rude avec les autres FAI, qui se sont désormais plus ou moins alignés sur les tarifs agressifs qu’elle avait elle-même initiés.

Cette présentation fut également l’occasion de constater que la fibre Free arrive déjà sur certains réseaux SFR grâce à un accord de co-financement. Un choix qui pourrait s’avérer judicieux étant donné que la filiale d’Altice se développe particulièrement dans les villes moyennes et les secteurs périurbains. Vous l’aurez compris, cet événement devrait être l’occasion pour Free de dévoiler une partie de ses cartes… Pour mieux faire augmenter les abonnements plus tard ?