France Channel : la plateforme de SVoD “à la française” qui rêve de conquérir l’Amérique !

Spread the love
  • Yum

Alors que le géant américain Netflix a conquis la France, et le monde entier, depuis quelques années maintenant, voilà qu’un service français souhaite se lancer à l’assaut des Etats-Unis. C’est le cas en effet du service de SVoD France Channel, axé sur la culture française, qui compte bien séduire le public américain avec du contenu “bien de chez nous“.

France Channel à la conquête de l’Amérique !

En effet, France Channel sera disponible avant l’été aux Etats-Unis. L’objectif de cette nouvelle plateforme de SVoD est d’exporter la culture “à la française” sur les terres de l’oncle Sam, sur laquelle on peut déjà profiter de nombreuses plateformes de streaming comme Netflix, HBO Max, Hulu, Disney+, Amazon Video…. France Channel se fixe un objectif de 50 000 abonnés d’ici 18 à 24 mois, et jusqu’à 200 000 à 400 000 abonnés dans les trois années à venir, une fois que le service aura également été lancé en Grande-Bretagne ou encore en Australie.

A la tête de ce projet, on retrouve notamment Julien Verley, ex-directeur du développement commercial du côté de France TV. Ce dernier explique : “Nous ne serons pas un nouveau service de streaming de niche, mais une fenêtre sur la France qui fait rêver.” Et pour faire rêver le public américain, France Channel pourra notamment compter sur des films très populaires, comme les Tuche, sans oublier des films d’auteur, des séries “made in France“, des documentaires, et même de l’information, via France 24.

Côté tarif, France Channel sera affiché à 6,99 dollars par mois aux Etats-Unis, avec dès le lancement, pas moins de 2000 heures de programmes à visionner. Les programmes seront évidemment à retrouver en VO (en français donc), et sous-titrés en anglais, avec même la possibilité de sous-titrer en français pour ceux qui apprennent le français outre-Atlantique.

Pour accompagner son lancement, France Channel a bénéficié d’un prêt de “plusieurs centaines de milliers d’euros” de la part de l’Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles.

Leave a Reply

%d bloggers like this: