Fitbit : davantage de données pour les non-abonnés et de fonctions pour le Charge 4

Spread the love
  • Yum

Après le feu vert européen, Fitbit est définitivement tombé dans l’escarcelle de Google. Comment le constructeur de bracelets de suivi physique et de montres connectées va-t-il évoluer sous la houlette du moteur de recherche ? On en a une première indication avec cette grosse mise à jour qui apporte aux utilisateurs du Charge 4, lancé l’an dernier, plusieurs nouveautés inédites — et aux autres des fonctions qui n’étaient jusqu’à présent accessibles qu’aux abonnés premium.

Le tableau de bord de l’app Fitbit.

Le bracelet Charge 4 est désormais en mesure de relever la température de la peau, une métrique qui se limitait pour le moment à la montre Sense. Les utilisateurs pourront également consulter leur niveau d’oxygénation sanguine SpO2 directement sur l’écran de leur bracelet ; auparavant, il fallait fouiller dans l’application mobile au milieu des données liées au suivi du sommeil.

Fitbit offre à tous les porteurs de Charge 4, de Versa 2 et d’Inspire 2 un accès plus large au tableau de bord de l’app, notamment la variabilité du rythme cardiaque et la fréquence respiratoire. Des informations qui étaient jusqu’à présent réservées aux abonnés premium (8,99 € par mois, 79,99 € par an). Ces derniers conservent un historique de 30 jours, contre une semaine pour les utilisateurs lambda.

Enfin, Fitbit a ajouté dans son app la possibilité de saisir le niveau de glucose dans le sang. Aucun appareil du fabricant n’intègre de capteur capable de relever la glycémie, donc il faut utiliser un appareil spécialisé et remplir à la main. Aucun constructeur ne propose de capteur non invasif, mais Samsung et Apple sont sur le coup, en espérant que cela arrive rapidement (lire : Apple et Samsung plancheraient sur un lecteur de glycémie pour leurs montres de 2021).

Leave a Reply

%d bloggers like this: