Si vous estimez que l’iPhone XS n’était qu’une simple mise à jour du X, le modèle prévu cette année ne devrait pas vous émoustiller. Le site japonais Macotakara s’est penché sur le prochain smartphone de la Pomme et annonce que certains changements attendus ne prendront finalement pas effet cette année. Il se base sur des sources proches des fabricants d’accessoires, qui ont souvent accès en avance aux design finalisés des appareils pour travailler.

C’est notamment le cas de l’implémentation d’un port USB Type-C, qui devrait une nouvelle fois briller par son absence au détriment du Lightning. Depuis 2012, Apple utilise cette solution pour ses smartphones… Et elle devrait la conserver au minimum jusqu’en 2020. On pensait qu’un changement interviendrait, notamment car la société est passée à l’USB-C sur son dernier iPad Pro, et sur ses MacBook Pro depuis 2016. Une décision qui s’explique par la présence de très nombreux accessoires et d’adaptateurs, qui représentent une source de revenus supplémentaires pour la marque.

Apple n’aurait pas non plus l’intention de passer sur des chargeurs plus puissants, comme elle l’a fait avec l’iPad Pro. Une déception, d’autant plus que la marque a pris un peu de retard de ce côté-là. Les iPhone devraient donc rester cantonnés à un chargeur de 5 Watts (contre 18 Watts pour ladite tablette). Il faudra donc payer plus pour se procurer un chargeur plus performant. Même constat pour la charge Qi, qui fonctionnera toujours à une puissance de 7,5 Watts. Sur ce point, le smartphone ne devrait pas nous époustoufler.