“Ferme-la Véran!”: la colère de la maire d’Aix-en-Provence après les annonces du ministre – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Maryse Joissains fait elle aussi part de sa “colère” après la décision du gouvernement de fermer pendant deux semaines les bars et restaurants dans la métropole d’Aix-Marseille.

Elle aussi ne mâche pas ses mots. Après la maire de Marseille Michèle Rubirola et le président de la région Paca Renaud Muselier, c’est au tour de Maryse Joissains – la maire d’Aix-en-Provence – de faire part de sa colère après les annonces d’Olivier Véran pour enrayer la recrudescence de l’épidémie dans la région.

L’élue confie au journal La Provence être “dans une colère monstre” et parle d'”une catastrophe” après la décision du gouvernement de fermer les bars et les restaurants de la métropole Aix-Marseille, placée en “alerte maximale” car présentant un taux d’incidence supérieur à 250 cas de Covid-19 pour 100.000 habitants.

“Nous avons cinq malades en réanimation et dix personnes hospitalisées dans toute la ville”, affirme Maryse Joissains, jugeant ces nouvelles restrictions incompréhensibles.

“Les commerçants vont faire faillite!”

La maire d’Aix-en-Provence estime que “ça va trop loin” et que le gouvernement est en train d’instaurer “un climat anxiogène”. “Les gens ne vont plus vouloir mettre leurs enfants à l’école, les commerçants vont faire faillite!”, assure Maryse Joissains.

Pour l’élue d’Aix-en-Provence, “il faut calmer les gens, ils font tout le contraire… Là on dérape, moi je dis: ferme-là Véran! La haute administration est en train de devenir folle.”

“Le gouvernement est directement responsable de la grave crise économique qui s’annonce”, accuse enfin Maryse Joissains.

Sur le même sujet

Si les bars et les restaurants fermeront à compter de samedi dans la métropole Aix-Marseille, il en est de même pour les établissements reçevant du public sauf en cas de mise en place d’un protocole sanitaire “strict”. Une mesure qui durera deux semaines, au moins dans un premier temps.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *