Facebook passe d’un scandale à un autre, généralement à cause de sa manière de collecter et d’exploiter les données privées. Cette fois, le problème est tout autre. Il a trouvé une solution au mouvement #DeleteFacebook : ne pas permettre aux utilisateurs de supprimer l’application ! C’est déjà le cas sur certains appareils Samsung, où l’application Facebook est préinstallée et ne peut être que “désactivée”, et non supprimée.

Facebook a signé des accords (dont le nombre total est encore inconnu) avec les fabricants de smartphones : non seulement ils préinstallent son application mais aussi empêchent les utilisateurs de la supprimer. Résultat des courses : vous vous retrouvez avec Facebook sur votre smartphone, que vous le vouliez ou non. A l’heure où Facebook est tant critiqué, voire boycotté, obliger les utilisateurs à avoir Facebook sur leur téléphone commence à faire râler.

Le Samsung Galaxy S8 est l’un des appareils inclus dans cet accord. Nous ne savons toujours pas quand cette décision a été prise, ni combien de téléphones Samsung sont concernés, mais ce qui est clair, c’est que Facebook ne peut être que désactivé, pas supprimé.
AndroidPIT galaxy s8 pierre 0326 Le Samsung Galaxy S8 est l’un des téléphones concernés AndroidPIT par Irina Efremova
Étant donné les révélations sur la manière dont l’application Facebook suit ses utilisateurs et recueille des données, cet accord pourrait paraître inacceptable pour un grand nombre d’utilisateurs. Nick Winke, un photographe qui possède un S8 a dit à Bloomberg : “Je n’en reviens pas, si je voulais me débarrasser complètement de Facebook, il devrait rester sur mon téléphone, cela soulève d’autres questions”.

Peuvent-ils encore suivre vos informations, votre localisation ou quoi que ce soit d’autre qu’ils ont l’habitude de faire ? Nous, les consommateurs, devrions avoir notre mot à dire sur ce que nous voulons et ce que nous ne voulons pas sur nos produits“, ajoute Winke.

Facebook a répondu en disant qu’une application désactivée se comporte de la même manière qu’une application supprimée, ce qui signifie qu’elle ne renvoie plus de données à Facebook. Mais si c’est le cas, pourquoi ne pas laisser les utilisateurs la supprimer ?

Les applications préinstallées ne sont pas un phénomène nouveau. Les applications Google telles que Maps et Gmail sont disponibles sur les appareils Android depuis des années. Des applications Amazon sont également installées sur certains smartphones dans le cadre d’accords avec les fabricants. Twitter est également préinstallé sur certains appareils, mais l’entreprise dit qu’elle ne commence pas à collecter des données avant que vous ne vous connectiez à votre compte. Facebook, en revanche, a été pris la main dans le pot de confiture : il collecte des données sur des utilisateurs même s’ils n’ont pas de compte, peu importe s’ils sont connectés ou non.

Jane Wong, une experte connue de la technologie Facebook, a affirmé sur Twitter que l’application Facebook préinstallée n’était qu’une version tronquée, essentiellement une coque vide qui n’est pas fonctionnelle.

Cependant, comme la plupart des utilisateurs utilisent des mises à jour automatiques pour garder leurs appareils à jour, l’argument de la version tronquée n’est pas si rassurant.

Que pensez-vous de cette situation ? Est-ce que cela vous dérange que l’application de Facebook soit préinstallée ?