Qui aurait envie de porter des lunettes connectées Facebook ? Sans doute assez peu de monde. Malgré tout, c’est un développement en cours chez le réseau social qui aurait appelé à l’aide le spécialiste de l’optique et des verres correcteurs EssilorLuxottica. Facebook n’est pas le premier venu en matière de réalité virtuelle — après tout, Oculus est une propriété maison. Mais la réalité augmentée intéresse également de près l’ogre des données.
Durant la conférence F8 en 2016, Mark Zuckerberg évoquait tout l’intérêt de Facebook pour les réalités virtuelle et augmentée.
CNBC explique que le Facebook Reality Labs basé à Redmond développe des lunettes de réalité augmentée depuis plusieurs années. Ce dispositif, qui porte le nom de code « Orion », remplacerait purement et simplement un smartphone puisqu’il permettrait de passer des coups de fil, de montrer des information sur un petit écran, et de diffuser en streaming le point de vue de l’utilisateur à ses amis et ses abonnés. Un peu comme les Spectacles de Snap.

Pour contrôler les différentes fonctionnalités de ces lunettes, l’utilisateur passerait par des requêtes vocales… et aussi avec une bague dont les mouvements seraient interprétés par le bazar (nom de code de l’anneau : « Agios »). Mais voilà, ce beau projet se heurte à un mur : la miniaturisation. Selon une source de CNBC, les centaines d’employés chargés du développement de ces lunette butent sur la taille de l’appareil.

D’où le coup de main que pourrait apporter EssilorLuxottica, le groupe franco-italien qui possède entre autres marques Ray-Ban et Oakley. Ni Facebook ni son partenaire potentiel n’ont voulu confirmer ce travail en commun, comme il se doit, mais le site annonce une fenêtre de lancement possible entre 2023 et 2025. Mais ce rapprochement a un sens : en 2014, Google faisait déjà appel à Luxottica pour le design des Google Glass (l’entreprise a fusionné avec Essilor en octobre dernier).

Leave a Reply