Face aux incendies en Australie, la France offre une « aide opérationnelle immédiate » – Le Monde

Spread the love
  • Yum
A Bemboka, en Nouvelle-Galles du Sud, le 5 janvier.

Le président Emmanuel Macron a proposé « une aide opérationnelle immédiate » de la France à l’Australie, dimanche 5 janvier, face aux incendies qui ravagent le pays.

« Ce matin, j’ai appelé [le premier ministre australien, Scott Morrison] pour offrir notre aide opérationnelle immédiate pour lutter contre les feux, protéger la population et préserver la biodiversité »

Plus tôt dans la journée, les autorités australiennes ont annoncé que les incendies, d’une ampleur sans précédent qui dévastent des régions entières du pays depuis plusieurs mois, ont fait une 24e victime et des « dégâts considérables ». Des centaines de propriétés ont été détruites et un homme est mort samedi, durant l’une des pires journées depuis le début des feux en septembre.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi « Ce n’est pas un feu de brousse mais une bombe atomique » : en Australie, des milliers de gens fuient les incendies dévastateurs

Jeudi, le président brésilien Jair Bolsonaro et son chef de gouvernement avaient fustigé « le silence » d’Emmanuel Macron sur les incendies meurtriers en Australie. Les critiques du chef de l’Etat français lors des incendies en Amazonie en août et septembre 2019 avaient été très mal reçues à Brasilia et provoqué une brouille diplomatique entre le Brésil et la France.

Canberra, ville la plus polluée

Au lendemain d’une journée d’incendies particulièrement violente, dimanche a offert un répit avec des températures moins élevées et des pluies dans certaines zones des Etats de Victoria et de Nouvelle-Galles du Sud, dans le sud-est du pays.

Lire aussi : Cinq fois plus de feux en Nouvelle-Galles du Sud en 2019 que lors d’une année ordinaire

Mais les villes balnéaires de la côte Est étaient plongées dans l’obscurité, les cendres pleuvaient sur des villages tandis que les grandes villes suffoquaient dans une fumée étouffante.

La capitale Canberra a été placée dimanche en tête des villes les plus polluées au monde, devant Delhi et Kaboul, en raison des fumées émanant des brasiers proches, par Air Visual, site indépendant mesurant la qualité de l’air.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Les incendies en Australie sont « un drame sans précédent » pour la faune et la flore

Près de 200 incendies continuaient de brûler, souvent hors de contrôle, mais peu d’entre eux ont déclenché des avertissements d’urgence.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *