Explosions à Beyrouth : la conférence des donateurs, organisée par la France et l’ONU, aura lieu dimanche après-midi – 20 Minutes

Spread the love
  • Yum
Les conséquences des explosions survenues à Beyrouth mardi — Lamaa/ Magnus News/SIPA

La solidarité internationale s’organise. La visioconférence des donateurs en soutien au Liban, dont la capitale Beyrouth a été dévastée par une explosion meurtrière, aura lieu dimanche à 14h, a indiqué l’Élysée. Cette initiative est organisée par l’ ONU et la France.

Samedi matin, Donald Trumpavait tweeté que la visioconférence réunirait « le président Macron, les dirigeants du Liban et des dirigeants d’autres endroits dans le monde », après la visite du président français jeudi à Beyrouth. « Tout le monde veut aider ! » avait-il ajouté, mentionnant avoir parlé dans la matinée avec le président français Emmanuel Macron, à l’initiative de la réunion.

Les institutions européennes participeront aussi à cette conférence de donateurs organisée afin de mobiliser une aide humanitaire d’urgence pour la population de Beyrouth. L’Autriche a d’ores et déjà annoncé ce samedi qu’elle comptait débloquer 1 million d’euros pour aider le Liban en urgence suite à l’explosion dans le port de Beyrouth, a indiqué samedi le gouvernement. Ces fonds vont être mis à la disposition du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, ainsi que d’ONG autrichiennes, afin de fournir nourriture et logement aux sinistrés.

Selon Macron, l’argent n’ira pas à « la corruption »

Lors de sa visite de jeudi, Emmanuel Macron avait promis aux Libanais que l’argent n’irait pas à « la corruption ». L’aide doit notamment porter sur les besoins en nourriture et infrastructure, selon une source diplomatique.

Le président libanais, Michel Aoun, a pour sa part rejeté vendredi toute enquête internationale sur la gigantesque explosion au port de Beyrouth, affirmant qu’elle pourrait avoir été causée par la négligence ou par un missile, tandis que les secouristes s’activaient toujours pour retrouver des survivants.

La déflagration qui a touché Beyrouth mardi a fait au moins 154 morts, plus de 5.000 blessés, des dizaines de disparus et des centaines de milliers de sans-abri, selon le dernier bilan.

4 partages

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *