La liste de La République en Marche alliée au MoDem (22%) devance de deux points celle du Rassemblement national (20%) dans les intentions de vote aux élections européennes, selon un sondage Harris Interactive et Agence Epoka diffusé dimanche.
    
À deux mois et demi du scrutin du 26 mai, le rapport de force est globalement stable par rapport à une précédente vague d’enquête du même institut du 23 février, même si le RN gagne 1 point.
    
Le duo de tête se détache toujours largement des autres formations: Les Républicains obtiennent 13% (+1) d’intentions de vote, devant La France insoumise (9%/+1) et les écologistes d’EELV (8%), le Parti socialiste (5%/-1), Debout la France (5%) et Générations (3%/-1).

L’absence de liste gilets jaunes profiterait au RN

Si le scrutin avait lieu dimanche, une liste des gilets jaunes, toujours hypothétique, recueillerait 3% (stable), les listes Les Patriotes et Lutte ouvrière 2% chacune, selon cette enquête pour LCI, RTL et Le Figaro. L’absence d’une liste “gilets jaunes” profiterait au RN qui passerait à 21% des intentions de vote, alors que LaREM/MoDem resterait stable à 22%. 

Les listes UDI, PCF, NPA, Résistons! de Jean Lassalle et UPR (François Asselineau) sont créditées de 1% des intentions de vote. Pour obtenir des élus, une liste doit recueillir au moins 5% des votes.
    
L’enquête a été réalisée en ligne les 8 et 9 mars auprès de 1090 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. La marge d’erreur est de 1,4 à 3,1 points.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat. Elles donnent une indication des rapports de forces et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.