Ingrid Levavasseur a annoncé ce mercredi soir sur LCI qu’elle abandonnait la liste Ralliement d’initiative citoyenne aux prochaines élections européennes, expliquant vouloir “repartir sur de bonnes bases” et “lisser le nom RIC” sans toutefois “renoncer”.

Questionnée sur LCI sur la possibilité qu’elle “démissionne” de la tête de liste, Ingrid Levavasseur a répondu: “Oui effectivement. Je ne renonce pas aux européennes mais je repars sur de bonnes bases, des bases lisses avec mes concitoyens et mes concitoyennes gilets jaunes ou non, on repart à zéro.”

Une liste malmenée

“Je me désolidarise officiellement du ralliement d’initiative citoyenne (ce qui ne veut pas dire que je renonce à présenter une liste pour les Européennes)”, a-t-elle insisté sur son compte Twitter.

Plusieurs membres de la liste, qui faisaient partie de l’aventure initiale, avaient d’ores et déjà décidé de quitter le navire à quelques mois de l’échéance électorale. C’est le cas du directeur de campagne Hayk Shahinyan, de l’ancien Marcheur Marc Doyer ou de la conseillère municipale de Seine-et-Marne Brigitte Lapeyronnie.

Des dissensions s’étaient creusées ces dernières années entre les membres de la liste et le reste des gilets jaunes des ronds-points, depuis l’annonce du soutien de l’homme d’affaire Bernard Tapie. De nombreux manifestants remettaient en cause la légitimité de leurs représentants et dénonçaient une certaine récupération politique.