Et si Zoom rachetait Dropbox ?

Spread the love
  • Yum

La plupart des gens ne connaissaient pas Zoom en janvier 2020. Mais ce service de visioconférence est rapidement devenu populaire lorsque les pays ont commencé à confiner leurs populations à cause de la pandémie, ce qui a incité les entreprises à recourir massivement au télétravail, et les écoles à enseigner à distance.

Aujourd’hui, Zoom fait partie des services les plus populaires, avec des centaines de millions de participants à ses visioconférences, et une valeur en bourse qui dépasse les 100 milliards de dollars. Cependant, Zoom a des concurrents. Et parmi ceux-ci, il y a Microsoft Teams et Google Meet.

Et l’avantage de Microsoft et de Google, par rapport à Zoom, c’est que leurs services de visioconférence sont déjà intégrés à d’autres outils de productivité. De son côté, Zoom se concentre pour le moment sur la visio.

Un rachat de Dropbox, dans quel intérêt ?

Mais cela pourrait changer en 2021, si Zoom rachète d’autres entreprises afin de proposer de nouveaux services. Dans un article publié ce weekend, le site Business Insider relaie une prédiction qui aurait été publiée par des analystes de la banque d’investissement RBC Capital Markets.

Et d’après ces prédictions, Zoom pourrait faire l’acquisition de Dropbox et de Smartsheet l’année prochaine. Pourquoi ? En rachetant ces entreprises, Zoom proposerait un ensemble de services unifiés qui ne se limitent pas seulement aux visioconférences, mais qui concerne aussi les activités avant et après ces réunions virtuelles.

Grâce à cela, Zoom ne serait plus seulement un concurrent de Google Meet et de Microsoft Teams, mais un concurrent des suites de productivités G Suite et Microsoft Office 365. Par ailleurs, d’après les prédictions relayées par Business Insider, Zoom serait en mesure de générer 60 % de revenus supplémentaires s’il faisait ces acquisitions.

Zoom commence à réfléchir à l’ère post-COVID

En 2020, le parcours de Zoom a été impressionnant. Durant le trimestre fiscal qui s’est achevé le 31 octobre 2020, l’entreprise a vu ses revenus quadrupler par rapport à la même période en 2019. Une hausse similaire avait été observée durant le trimestre précédent, et normalement, les revenus de Zoom devraient continuer à augmenter à court terme.

Cependant, un retour à la normale, grâce au vaccin, pourrait signifier que le nombre d’utilisateurs des services de visioconférence va baisser petit à petit. En novembre, lorsque Pfizer a annoncé un vaccin efficace contre le coronavirus, cela a eu un impact sur l’action de quelques entreprises ayant profité du confinement, dont Zoom.

En tout cas, l’entreprise commence déjà à penser au monde post-COVID. Son patron, Eric Yuan, est convaincu que l’on continuera à télétravailler après cette pandémie, parce que les entreprises vont adopter un modèle hybride (d’ailleurs, certaines ont déjà évoqué la manière dont elles comptent organiser cela). Sinon, Zoom imagine aussi comment il pourrait être possible, grâce à l’intelligence artificielle, d’ajouter des sensations physiques lors des visioconférences.

Sinon, on rappelle que récemment, Salesforce a annoncé le rachat de Slack.

4.1 / 5

1,6 M avis

Leave a Reply

%d bloggers like this: