Epidémie | Coronavirus: 7 mai, 11 mai, 2 juin… les principales dates du déconfinement à suivre – Le Progrès

Spread the love
  • Yum

7 mai : les détails du déconfinement présentés

Edouard Philippe avait indiqué mardi 28 avril devant l’Assemblée nationale que “si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas le 11 mai, ou nous le ferons plus strictement.” Serons-nous bien déconfinés lundi prochain ? On le saura ce jeudi 7 mai, à 16 heures.

Si oui – ce qui est fort probable -, le gouvernement nous présentera tous les détails de ce déconfinement. Car le chef de l’Etat a (re)précisé lundi qu’il se ferait par étapes encadrées par le gouvernement.

Les départements en “vert” auront plus de libertés que ceux en “rouge”.

11 mai : le déconfinemement !

C’est LE jour attendu par tous les Français depuis près de deux mois : un sentiment de liberté avec ce déconfinement, mais très encadré.

Ainsi, à partir de lundi 11 mai, les Français pourront circuler sans attestation pour aller faire des courses, courir, promener son chien… Ils pourront même aller chez le coiffeur ou dans d’autres commerces, mais ni dans les restaurants et cafés qui resteront fermés. Attention, le port du masque sera recommandé voire obligatoire comme dans les transports. Toutefois, la liberté de circuler ne sera pas totale : il faudra justifier ses déplacements à plus de 100km.

Patience, encore : on ne pourra pas non plus se réunir à plus de 10 personnes jusqu’au mois de juin au moins.

Côté éducation, les maternelles et écoles primaires rouvriront très progressivement à partir de ce 11 mai sur la base du volontariat. À partir du lundi 18 mai, les élèves de 6e et de 5e pourront de nouveau aller au collège, mais devront respecter des consignes très strictes. 

Ce 11 mai, beaucoup de salariés reprendront aussi le chemin du travail : la sécurité sanitaire devra être respectée (lire ici).

Fin mai : des décisions importantes…

On attend beaucoup de cette fin de mois déconfinée. Une décision sera notamment prise pour savoir si les cafés et les restaurants pourront rouvrir le 2 juin. Les préfets pourront décider de ne pas laisser ouvrir “les centres commerciaux de plus de 40 000 m²”. Tout comme les cinémas, salles de spectacles…

Une décision sera aussi prise pour la réouverture des lycées.

2 juin : la fin de la première phase de déconfinement

Ce sera la fin de la première phase du déconfinement. S’il n’y a pas de retour de l’épidémie, une deuxième phase sera mise en œuvre jusqu’à l’été pour l’amplifier. Il y aura de plus en plus de réouvertures à travers le pays. 

L’appli StopCovid, que le gouvernement est en train d’élaborer avec plusieurs partenaires européens et l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria), pourrait sortir le 2 juin, soit plus de trois semaines après le début du déconfinement. 

Juillet : la fin de l’état d’urgence sanitaire

La loi instaurant l’état d’urgence sanitaire face à l’épidémie de coronavirus en cours dans le pays était entrée en vigueur le 24 mars dernier pour un délai initial de deux mois.
Le gouvernement a décidé samedi 2 mai de prolonger de deux mois cet état d’urgence sanitaire contre le Covid-19.

Le Sénat a voté lundi 4 mai la date du 10 juillet pour le terme de la prolongation de l’état d’urgence, alors que le texte du gouvernement indiquait le 24 juillet.

Les sept articles du projet de loi visent à “conforter le cadre juridique” du régime dérogatoire de l’état d’urgence sanitaire, et à “y intégrer les enjeux du déconfinement”, selon le ministre de la Santé Olivier Véran. Il prévoit notamment des mesures nouvelles, telle une quarantaine à l’arrivée sur le territoire national dans certains cas.

Septembre : reprise du sport et grands rassemblements ?

Les grandes manifestations sportives, culturelles, notamment les festivals, les grands salons professionnels, tous les événements qui regroupent plus de 5 000 participants “ne pourront se tenir avant le mois de septembre”, avait dit Edouard Philippe fin avril. A suivre évidemment…

Leave a Reply

%d bloggers like this: