Les deux dirigeants sont désormais arrivés à Hanoï, où se tient le sommet entre les États-Unis et la Corée du Nord. Ils se rencontreront en tête-à-tête mercredi soir avant d’aller dîner avec leurs conseillers.

Donald Trump est impatient de s’entretenir avec Kim Jong-un. Les dirigeants américain et nord-coréen sont arrivés à Hanoï (Vietnam), où se tient leur deuxième sommet commun mercredi soir et jeudi, huit mois après leur première poignée de main à Singapour. Le président américain a ainsi déclaré mercredi midi (heure du Vietnam) que Kim Jong-un voulait aboutir à quelque chose de formidable. Les deux hommes doivent d’abord discuter en tête-à-tête mercredi soir au Sofitel Legend Metropole, un luxueux établissement situé en plein cœur de la capitale. Un dîner est ensuite prévu avec quelques proches conseillers.

» LIRE AUSSI – Huit mois d’âpres négociations entre Washington et Pyongyang

Le reste du programme de ces deux jours reste flou. En attendant de rencontrer son homologue nord-coréen, Donald Trump a déjeuné mercredi midi avec le premier ministre vietnamien, Nguyen Xuan Phuc, et d’autres représentants. Auparavant, il avait été reçu en grande pompe par le président Nguyen Phu Trong. Une rencontre qui a donné lieu à la signature d’un contrat entre les compagnies aériennes vietnamiennes Vietjet, Bamboo Airways et Vietnam Airlines avec l’avionneur américain Boeing.

» LIRE AUSSI – Corée du Nord – États-Unis: l’acte II d’une conversation nucléaire

Donald Trump et son homologue vietnamien assistent à la signature d'un contrat entre les PDG de Bamboo Airways et de Boeing. Donald Trump et son homologue vietnamien assistent à la signature d’un contrat entre les PDG de Bamboo Airways et de Boeing. POOL/REUTERS

Lors de leur entretien, Trump et Kim devraient discuter de la dénucléarisation de la Corée du Nord. À Singapour, en juin 2018, Kim Jong-un s’était engagé à «travailler vers la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne». Aucun engagement concret n’avait toutefois été pris. Mercredi, Donald Trump a vanté le modèle vietnamien, un pays communiste qui a embrassé le capitalisme, devenu un allié des États-Unis. «Le Vietnam se développe comme peu d’autres endroits au monde. La Corée du Nord ferait la même chose – et très rapidement – si elle décidait de dénucléariser», a-t-il tweeté, évoquant un avenir «GÉNIAL» pour le pays.

» LIRE AUSSI – Programme nucléaire nord-coréen: retour sur 50 ans de rebondissements

Le dirigeant nord-coréen souhaite d’ailleurs que les sanctions internationales contre son pays soient levées. Il devrait également visiter des zones industrielles durant son séjour, son pays ayant engagé des réformes économiques depuis quelques années. Jeudi, des rencontres officielles sont prévues sans que leur teneur ne soit encore connue.

Sommet Kim-Trump : arrivée de Kim Jong-Un au Vietnam – Regarder sur Figaro Live