Enlèvement de la petite Mia : le grand-père félicite sa fille et y voit «un geste d’amour» – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

Dans une interview à Vosges FM, le grand-père de Mia soutient sa fille, responsable selon les autorités de l’enlèvement de la fillette dont elle avait perdu la garde en janvier.

Claude Montemaggi, le grand-père de Mia Montemaggi, fillette de 8 ans enlevée mardi 13 avril dans les Vosges, a déclaré ce samedi matin dans une interview à Vosges FM que l’enlèvement de Mia par sa mère était un «geste d’amour». L’homme soutient sa fille Lola et accuse les services sociaux d’avoir été injustes en lui retirant la garde de Mia en janvier : «On n’avait pas à lui retirer la garde de sa fille, c’est profondément injuste» a-t-il déclaré d’après des propos retranscrits par BFMTV. Il a même confié son admiration pour le geste de sa fille, qui n’a toujours pas été retrouvée par les autorités alors que les trois ravisseurs responsables de l’enlèvement ont, eux, été placés en garde à vue : «elle s’est bien débrouillée parce qu’on ne s’attendait pas à ça. Partir sans laisser d’adresse, c’est extrême».

À voir aussi – Enlèvement: la petite Mia et sa mère n’ont toujours pas été retrouvées

Poursuivant sa dénonciation des décisions de l’État, Claude Montemaggi a en outre clamé : «Ce que j’aimerais dans cette affaire, c’est que l’État se rende compte. Le chef d’inculpation qu’il a mis, le rapt d’enfant, mais c’est l’ASE qui rapte des enfants et qui abuse de son pouvoir». S’il reconnaît que sa fille pouvait avoir des accès de violence, c’est selon lui à cause d’une maladie.

La fillette et sa mère de 28 ans n’ont toujours pas été retrouvées. Un départ à l’étranger n’est «pas exclu», a indiqué vendredi 16 avril lors d’une conférence de presse le procureur de la République d’Épinal, Nicolas Heitz. Ce dernier a annoncé qu’«au regard de la grande complexité des investigations à venir et de leur ampleur, notamment dans leur volet international», le procureur de la République de Nancy a ouvert une information judiciaire. Pour Claude Montemaggi, Lola et Mia sont peut-être parties en Espagne, où se trouve le père biologique de Mia.

Leave a Reply

%d bloggers like this: