Recherchée depuis dimanche avec le conducteur, la passagère de 21 ans a mis elle-même un terme à sa cavale mercredi soir. Elle risque jusqu’à sept ans de prison.

Le Monde avec AFP Publié aujourd’hui à 21h10

Temps de Lecture 1 min.

Des fleurs et des peluches ont été déposées à l’endroit de l’accident, le 11 juin 2019 à Lorient.

Des fleurs et des peluches ont été déposées à l’endroit de l’accident, le 11 juin 2019 à Lorient. DAMIEN MEYER / AFP

La passagère de la voiture qui a tué un enfant de neuf ans à Lorient dimanche a été mise en examen et écrouée vendredi 14 juin. La jeune femme de 21 ans « a été mise en examen par le juge d’instruction du chef de non-assistance à mineurs de moins de 15 ans en danger puis écrouée », a précisé la procureure de Lorient Laureline Peyrefitte dans un communiqué de presse.

Recherchée depuis dimanche avec le conducteur, la passagère a mis elle-même un terme à sa cavale mercredi soir. Elle a été arrêtée par les forces de l’ordre après s’être présentée spontanément chez un habitant de Caudan (Morbihan). La jeune femme encourt sept ans de prison si la qualification de « non-assistance à mineurs de moins de 15 ans en danger » est retenue par le juge d’instruction. 

Conducteur toujours en fuite

« La peine maximum encourue par le conducteur du véhicule, actuellement en fuite, est portée à dix ans d’emprisonnement », précise dans un communiqué la procureure de la République de Lorient, Laureline Peyrefitte.

Un autre enfant, âgé de 7 ans, cousin de la première victime, a également été gravement blessé dans l’accident. Il est toujours hospitalisé et son pronostic vital était « réservé » jeudi, selon la procureure.

Déjà condamné pour des faits de conduite sans permis

L’accident est survenu après « un refus d’obtempérer » près de Lorient, alors que le véhicule était suivi à distance par la gendarmerie. La voiture, qui circulait à vive allure sur une voie réservée aux bus, a percuté dans un premier temps un autre véhicule en sortant d’un rond-point, sans faire de blessé, avant de faucher les deux enfants sur un trottoir de la rue de Keryado, située dans un quartier populaire de Lorient.

Le conducteur et sa passagère ont ensuite pris la fuite, « d’abord à bord de leur véhicule, qu’ils ont laissé à quelques centaines de mètres de l’accident, puis à pied », selon Laureline Peyrefitte.

Mercredi, plus de 500 personnes, la plupart membres de la communauté franco-turque, ont assisté à Lorient aux obsèques du garçon. La veille, la police avait lancé un appel à témoins pour retrouver le chauffeur de la voiture, ainsi que sa passagère. Lundi, le parquet avait précisé que ce dernier avait déjà été condamné pour des faits de conduite sans permis.

Réagissez ou consultez l’ensemble des contributions